Myanmar – Que faire à Mandalay ?

Sur les bords de l’Irrawaddy, Mandalay, surnommée la cité des joyaux, regorge de lieux superbes et surprenants et y passer quelques jours promet une véritable immersion au coeur de l’histoire, la religion et la culture birmane. Emprunte de spiritualité dans ses moindres recoins, Mandalay est véritablement la ville-symbole de la ferveur et de la foi bouddhique dans tout le Myanmar.
Ateliers d’artisans aux savoir-faire uniques, pagodes et monastères vieux de plusieurs centaines d’années, anciennes cités royales et ruines pleines de mystères, cloche monumentale et statues de Bouddha par milliers, la deuxième ville du Myanmar mérite qu’on s’y attarde au minimum 2 ou 3 jours pour prendre le temps de la découvrir.
Dans cet article, je vous livre mes coups de coeur des lieux incontournables à voir absolument à Mandalay et dans ses environs, de quoi organiser au mieux votre séjour dans la cité des joyaux !

 

PAGODES ET MONASTÈRES

  • La pagode Mahamuni

Si vous êtes de passage à Mandalay et que vous souhaitez ressentir toute la ferveur bouddhique des fidèles birmans, aller visiter la pagode Mahamuni. Elle abrite l’une des représentations de Bouddha la plus vénérée du Myanmar et chaque jour, ce sont des centaines de fidèles qui s’y pressent. Haut de plus de 4 mètres, le grand Bouddha en bronze de 6 tonnes et de style Arakanais trône au centre de la pagode depuis la fin du XVIIIe siècle. Pour s’attirer les bonnes grâces de Bouddha, les fidèles (uniquement les hommes) apposent des feuilles d’or sur la statue pendant que les femmes prient aux pieds de Bouddha. Aujourd’hui entièrement recouverte du précieux métal doré sur plus d’une vingtaine de centimètres, la statue de Bouddha serait enveloppée de plus de 3 tonnes d’or !

Pagode Mahamuni, 82nd St, Mandalay. Entrée gratuite

 

  • La pagode Kuthodaw et Sandamuni

Construite à partir de 1857 sous le règne du roi Mindon, la pagode Kuthodaw est en fait constituée de centaines de stupas blancs. Chacun de ces stupas abrite une stèle en marbre sur laquelle est gravée, en pâli, un petit morceau du Tripitaka, le recueil des textes fondamentaux à la base du bouddhisme Theravada.
Le site de la pagode Kuthodaw est calme et plein de sérénité. En vous baladant, vous tomberez certainement face à cet arbre gigantesque et majestueux qui trône au centre du site et qui aurait plus de 200 ans !
Juste à côté de la pagode Kuthodaw, la pagode Sandamuni rassemble elle aussi des stèles de marbre gravées. Érigées en 1913, ce ne sont pas moins de 1774 stèles qui trônent sur le site et sur lesquelles sont inscrits des textes en réponses aux stèles de la pagode Kuthodaw et au Tripitaka.
Mis bout à bout, ces deux ensembles de stèles de marbre composent le plus grand livre du monde !

Pagodes Kuthodaw et Sandamuni, 62nd St, Mandalay. Entrée gratuite

 

  • Le monastère Kyaung Shwe In Bin

Pour une visite au calme, une pause zen et tranquille, loin du circuit touristique de Mandalay, vous pourrez visiter le superbe monastère en tek de Kyaung Shwe In Bin. Construit par de riches marchands chinois à la fin du XIXème siècle puis offert aux moines, ce monastère sur pilotis est doté de magnifiques façades, fenêtres et portes en bois finement sculptées.

Kyaung Shwe In Bin, 89th street. Entrée gratuite

 

  • Et aussi… Le monastère Shwenandaw tout en tek, la pagode Kyauktawgyi et son Bouddha taillé dans un seul bloc de marbre.

 

VISITER LES ATELIERS

  • Les ateliers de feuilles d’or

La grande majorité des ateliers de fabrication de feuilles d’or sont situés à Mandalay. Exportées dans tout le pays, les feuilles d’or recouvrent les pagodes, les statues de Bouddha, les objets en laques et sont même parfois consommées car elles auraient des effets bénéfiques sur le coeur. La force avec laquelle les batteurs d’or frappent le métal précieux est très impressionnante à voir.
Pour en savoir plus sur les ateliers de fabrication de feuilles d’or, n’hésitez pas à lire mon article consacré à l’artisanat traditionnel birman et aux ateliers de Mandalay.

Dans la 36ème rue, entre la 77 et la 79ème rue. Entrée gratuite

 

  • Les ateliers de tapisseries 

Entièrement faites à la main, ces tapisseries brodées de perles multicolores et de fils d’or portent le nom de ‘Kalaga‘. Les motifs brodés sur ces tapisseries représentent des figures de la mythologie birmane et du bouddhisme avec des scènes des Jatakas, les vies antérieures de Bouddha ou du Ramayana. Dans les maisons, sur les murs des monastères, dans les pagodes, les birmans apprécient beaucoup cet art traditionnel.

Atelier et magasin Aung Nan Myanmar Handicraft Workshop, sur la route de Sagaing, aux numéros 97-98-99. Entrée gratuite

 

  • Les ateliers de marionnettes

Le théâtre de marionnettes, aussi appelé Yoke Thay, remonte au 15ème siècle et a connu son apogée au 19ème siècle. Entièrement fabriquées à la main dans les ateliers de Mandalay, habillées de tissus brodés de perles et de sequins, les marionnettes mesurent entre 45 et 70 centimètres (voir même 1 mètre de haut !). Sur scène, elles s’animent grâce à la dextérité et à l’énergie de leurs porteurs.

Atelier et magasin Aung Nan Myanmar Handicraft Workshop, sur la route de Sagaing, aux numéros 97-98-99. Entrée gratuite

 

  • Et aussi… Les ateliers des sculpteurs de marbre et de bronze.

 

LES MARCHÉS

  • Le marché de Mandalay Zegyo

Le marché de Mandalay, aussi appelé Zegyo, est tout simplement immense ! Vibrant, coloré et plein à craquer, il est situé en plein coeur du centre-ville. Ici on trouve de tout, des longyis aux tongs, en passant par des médicaments aux outils et aux ustensiles de cuisine ! En pénétrant à l’intérieur du bâtiment principal composé de 2 étages, vous vous immergez dans la culture birmane, une véritable expérience ! Le marché est tellement grand qu’il déborde à l’extérieur avec des stands de fruits, viandes et légumes frais et de street food.

Prévoyez d’y passer le matin !

Entre la 84ème et la 26ème rue, Mandalay. Entrée gratuite

 

  • Le marché de jade

Le Jade market de Mandalay est un lieu fascinant. Dans ses petites allées, tout se négocie. Les acheteurs, pour la plupart chinois, jettent leur dévolu aussi bien sur des pierres brutes, des blocs de jadéite sur lesquelles ils ont repéré de belles nuances vert-émeraude que sur des pierres finement taillées, ces petits cabochons couleur vert-émeraude, couleur aussi appelée ‘jade impériale’, qui finiront plus tard en colliers, boucles d’oreilles ou en bagues.

Pour éviter le monde, allez-y en fin de mâtinée.

87ème rue, entre la 39ème et la 40ème rue (attention, les rumeurs disent que le marché pourrait changer de place et déménager du côté de l’aéroport). Pour éviter le monde, allez-y en fin de mâtinée. Entrée gratuite

 

  • Et aussi… Le marché aux fleurs et ses couleurs.

 

 

DANS LES ENVIRONS DE MANDALAY

MINGUN

Sur les bords de l’Irrawaddy, juste en face de Mandalay, il y a la petite ville de Mingun. Ici, vous pourrez admirer l’une des plus grosses cloches du monde avec ses 90 tonnes et ses 4 mètres de hauteur. Il y a aussi les ruines de ce qui devait être la plus grande pagode jamais construite en Birmanie. C’est le Roi Bodowpaya qui ordonna sa construction en 1790, mais sa mort, en 1819 marqua l’arrêt des travaux. Le puissant séisme de 1838 causa d’énormes fissures sur la pagode inachevée, encore bien visibles aujourd’hui. Un peu plus loin, vous pourrez également visiter la pagode Hsinbyume. Pour vous rendre à Mingun, il faut aller à l’embarcadère et prendre le bateau. La balade de trois quart d’heure sur l’Irrawaddy est vraiment sympathique.

Prévoyez d’y passer une demie-journée.

Pour prendre le bateau, rendez-vous à l’embarcadère dans la 26th street. Prix : 5000 kyats par personne. Départ vers 9h et retour vers 13h. Possibilité d’y aller aussi par la route.

 

INWA

Inwa, ancienne capitale du royaume birman, abrite un grand nombre de pagodes en ruines et un superbe monastère entièrement construit en bois de tek, le Kyaung Bagaya. Une atmosphère de campagne, douce et sereine se dégage du site. Les palmiers ont poussé entre les pagodes en ruines, les vaches broutent l’herbe pendant que les paysans s’affairent dans les champs. Un conseil, allez-y en moto, vous serez plus libre pour vous déplacer sur place et pas obligés de louer les services des calèches.
Pour atteindre Inwa en moto, vous avez le choix entre le détour par la route ou traverser la rivière par bateau. Je précise qu’il est tout à fait possible de mettre la moto sur l’embarcation et de profiter d’Inwa avec votre deux-roues motorisés.

Prévoyez d’y passer une demie journée

Il existe un billet combiné à 10 000 kyats donnant accès au Palais Royal de Mandalay, au Kyaung Shwenandaw à Mandalay et au Kyaung Bagaya à Inwa.

 

AMARAPURA

  • U Bein

Situé à une douzaine de kilomètres de Mandalay, le pont U Bein, long de 1,2 km et constitué de 1060 piliers, est le pont en tek le plus long du monde. Construit dans l’ancienne capitale royale d’Amarapura en 1782, UBein domine le lac Taungthaman. Très fréquenté par les touristes (surtout au coucher du soleil) et les birmans, c’est aussi un lieu qui grouille de vie avec les pécheurs, les commerçants, les paysans, les moines et les familles qui vivent à proximité et qui empruntent le pont pour rejoindre l’autre rive. De l’autre côté du pont UBein, ne ratez pas la pagode Kyaukyawgyi qui abrite sous ses voûtes des fresques magnifiques.

Prévoyez d’y passer quelques heures au lever ou au coucher du soleil.

 

  • Pagodes et monastères

Située sur la rive gauche de l’Irrawaddy et ancienne capitale du Royaume Birman, Amarapura mérite un petit détour. Outre la traversée du pont UBein, ne passez pas à côté des monastères et pagodes qui jalonnent la petite ville. Une visite s’impose ainsi au monastère Mahagandayon qui abrite plus de 1 000 jeunes moines ici en formation d’études monastiques.

Pour assister au déjeuner des moines, rdv à 11h au monastère de Mahagandayon.

 

  • Ateliers de fabrication de tissus

A Amarapura, il existe encore des ateliers où les artisans travaillent sur des anciens métiers à tisser et où tout se fait à la main, bien loin de la mécanisation. Ici, dans ses ateliers, le savoir-faire de ces artisans est impressionnant. Les bobines de fils se croisent et vont et viennent sur le métier à tisser. Le plus souvent les motifs sont réalisés à l’envers et les artisans doivent utiliser un miroir pour pouvoir suivre l’avancement du tissage.
Pour filer le coton ou la soie autour de la bobine, les artisans utilisent encore les rouets manuels. Ils teignent également les fils dans des bains de teintures et peuvent reprendre à l’oeil les motifs d’un longyi à partir d’une simple photo.

 

SAGAING

  • Monastères et pagodes

Située à une vingtaine de kilomètres de Mandalay, sur les rives de l’Irrawaddy, Sagaing abrite un grand nombre de pagodes et de monastères. La visite de la pagode Soon U Ponya Shin qui culmine au sommet de la colline offre une vue imprenable sur Sagaing et ses environs. A quelques encablures de là, le site de Umin Thounzeh, avec son alignement de statues de Bouddha mérite également le détour.

Prévoyez d’y passer quelques heures.

 

Et vous, vous connaissez Mandalay et ses environs ? Vous aussi vous avez découvert des lieux magiques et magnifiques et vous souhaitez les partager ici ? N’hésitez pas à tout me dire juste en dessous, dans les commentaires !

 

4 Réponses à “Myanmar – Que faire à Mandalay ?

  • Bon, il faudra que nous retournions à Mandalay. Nous n’avons pas visité la moitié des lieux que tu conseilles. Alors même que nous y sommes restés une dizaine de jours. Bon, on a 2 excuses : Michel est tombé malade (il a du coup essayé l’acupuncture sur place) et nous nous sommes retrouvés embarqués en pleine Coupe de Chinlone. Il y a un terrain de chinlone, ce jeu traditionnal birman, à l’arrière de la pagode Mahamuni et, au mois d’août, nous y avons passé nos journées à observer les joueurs au rythme des percussions. Un superbe souvenir de voyage et un festival à recommander.
    Tu as eu l’occasion d’assister à des matchs de chinlone ?

  • La prochaine fois je peux partir avec vous dites ? ♡

  • CC, j’étais en Birmanie en 2010 et je dois dire qu’au travers de vos photos, je revis mon voyage.
    Ce pays est magique et reste suspendu hors du temps… Enfin je leur souhaite….Bonne continuation pour vos découvertes et merci du partage.

    • Bonjour Martine, merci beaucoup pour ce petit message. En 2010 ! Vous avez dû visiter une autre Birmanie, bien loin de cette modernité qui lui amène tant de changements (positifs et négatifs…) Ce devait être un voyage incroyable !

Laissez moi un petit mot

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *