La plaine de Bagan

Découvrir Bagan reste l’un des moments forts de mon expatriation au Myanmar.
J’ai eu la chance de m’y rendre 2 fois à 2 périodes différentes de l’année.
La première fois c’était durant la mousson, en plein mois de juillet. Les champs entourant les temples étaient bien verts et nous nous sommes retrouvés sous de grosses averses à de nombreuses reprises.
Nous étions un petit groupe de 5 amis et nous avions loués des vélos pour pouvoir aller où bon nous semble. Le vélo, c’est bien pour découvrir les temples, aller à son rythme, mais le vélo sous la pluie et sous la chaleur de Bagan pendant la mousson, c’est du sport !

Bagan, c’est une merveille qui rassemble un peu plus de 2000 pagodes et monastères, pour la plupart construits entre le 11e et le 13e siècle, répartis sur une quarantaine de kilomètres carrés. Le site de Bagan n’est pour le moment pas classé par l’UNESCO au Patrimoine Mondial de l’Humanité, même si une demande est déposée. Les rénovations trop hâtives qui ont été réalisées ces dernières années dénaturent les pagodes (utilisation du ciment moderne, de briques de couleur au détriment des matériaux et techniques de l’époque). La construction, en 2005, de la tour de Bagan qui défigure la plaine et la présence d’un hôtel de luxe en plein coeur du site et à côté des pagodes, ne jouent pas non plus en la faveur d’une prochaine inscription de Bagan sur la liste…

La deuxième fois que je me suis rendue à Bagan, c’était en décembre. Pas de pluie à l’horizon et le soleil était au rendez-vous. Quel plaisir de revenir dans cette plaine et de la faire découvrir à ma famille venue me rejoindre de France pour les vacances de Noël ! Cette fois-ci, pas de vélos, nous avons visité Bagan en calèches.
Le moment magique qui marque ce deuxième voyage à Bagan c’est lorsque, sur la terrasse de notre hôtel, nous avons fêté Noël à la bougie…

La plaine de Bagan et ses 2000 stupas

Bagan

Mes conseils pour visiter Bagan

  • Si vous arrivez depuis Yangon (Rangoun) et que vous avez pris le bus de nuit (il arrive aux environs de 4h30 du matin), foncez directement sur un temple pour pouvoir admirer le lever de soleil. Vous verrez, c’est magique !
  • Pour Bagan, si le vous pouvez, réservez votre hôtel ou votre guesthouse en avance. L’offre d’hébergement en Birmanie étant encore inférieure à la demande, vous risquez 1-soit de payer très cher votre nuit 2-soit de vous retrouver dans une chambre sans fenêtre et sans clim !
  • N’oubliez pas vos bouteilles d’eau, la crème solaire, le chapeau et quelque chose pour vous couvrir le haut du corps ou les jambes si vous êtes en short, en jupe ou en débardeur !
  • Par respect, veillez à bien enlever vos chaussures lorsque vous entrez dans un temple, même si il y a des fientes de chauves-souris et de souris partout et que le sol est sale et/ou poussiéreux. Aussi, veiller à ne jamais tourner la plante de vos pieds vers quelqu’un, un moine ou vers Bouddha.

4 Réponses à “La plaine de Bagan

  • Là, tu me donnes envie de foncer directement à Bagan…

    • Marina@Storiesof_
      2 annéespassé

      C’est gentil ça 😉
      Bagan, c’est un lieu à voir absolument une fois dans vie… C’est magique !

  • Bagan fut et restera l’une des grandes émotions de ma vie. Quel site incroyable!Rien qu’à regarder tes photos j’en ai les frissons….

  • 3 mois avant le départ ton blog est effectivement une véritable source d’inspiration! Merci de nous aider à patienter en image ..
    Et juste au cas où, un bon plan d’hébergement à Bagan ? Difficile de choisir entre nouvelle et ancienne ville ..
    Bonne continuation 🙂

Laissez moi un petit mot

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *