Fondation Louis Vuitton – Exposition Olafur Eliasson

C’est par une belle journée d’hiver, avec un soleil bien présent et un beau ciel bleu, que je me suis rendue à la toute nouvelle Fondation Louis Vuitton. Inaugurée en octobre dernier, elle s’impose déjà comme étant l’oeuvre ultime de son architecte, Frank Gehry et comme étant le nouveau lieu incontournable pour les amateurs d’art contemporain.

La visite débute par l’impressionnant bâtiment qui trône à l’orée du Bois de Boulogne, juste à côté du Jardin d’acclimatation. A peine arrivée, je suis littéralement soufflée par la beauté du lieu. Unique en son genre et totalement révolutionnaire, la structure de la Fondation Louis Vuitton, composée de voiles de verre et de parois de plaques blanches toutes en courbes, donne une impression de légèreté et de fluidité. En prenant du recul pour pouvoir admirer le bâtiment, cette structure très aérienne me fait penser à un voilier toutes voiles dehors et me rappelle l’Opéra de Sydney, en Australie.

Fondation Louis Vuitton (2)

Fondation Louis Vuitton (53)

Fondation Louis Vuitton (12)

La Fondation se répartie sur 6 niveaux et cache de très nombreuses terrasses quasiment toutes accessibles au public. La vue sur les environs depuis les niveaux 3 et 4 est magnifique, la Défense d’un côté, la Tour Eiffel de l’autre, le Bois de Boulogne en face et le Jardin d’acclimatation derrière.

Fondation Louis Vuitton (42)

Fondation Louis Vuitton (48)

Fondation Louis Vuitton (41)

Découvrir la Fondation c’est déjà bien, mais découvrir la Fondation ET admirer la sublime exposition Contact de l’artiste islando-danois, Olafur Eliasson, c’est encore mieux !

Eliasson propose aux visiteurs de pénétrer au coeur de ses installations conçues spécialement pour la Fondation et s’intéresse au mouvement, aux rapports entre les corps et ceux qu’ont les gens entre eux. A travers son exposition Contact, l’artiste bouleverse les codes et immerge ainsi les visiteurs dans des univers très personnels composés de lumières, de miroirs, d’eau et de réflexions. En évoluant dans une une série de pièces immenses disposant chacune de sa propre ambiance, les visiteurs vivent une véritable expérience immersive et sensorielle et voient les reflets de leurs corps se déformer d’une pièce à l’autre, s’allonger, se rétrécir…

Vous l’aurez compris, je suis fan du travail d’Eliasson et je vous recommande vivement d’aller voir l’exposition avant qu’elle ne se termine le 23 février prochain.

Pour ceux qui n’auraient pas le temps d’aller admirer Contact, vous pourrez toujours vous balader dans le Grotto, un espace situé au niveau -1 de la Fondation, et y découvrir la commande réalisée par Eliasson tout spécialement pour le Musée.
Voici quelques photos de ce Grotto.

Fondation Louis Vuitton (14)

Fondation Louis Vuitton (34)

Pour info, Eliasson n’en est pas à sa première collaboration avec la Maison Louis Vuitton puisqu’en 2005, sur demande de cette dernière, c’est lui qui créa le fameux ascenseur sans lumière ni son qui mène au dernier étage du magasin des Champs-Elysées. Encore une autre expérience sensorielle Made in Eliasson à vivre à Paris !

En dehors de l’exposition d’Eliasson, la Fondation présente également une collection permanente et les toutes nouvelles oeuvres d’art récemment acquises. Vous pourrez ainsi admirer une collection de plusieurs sculptures du très célèbre Giacometti dont une mesurant plusieurs mètres de haut.

Je dois avouer que s’il n’y avait pas eu l’exposition Eliasson, je serais certainement restée sur ma faim concernant les collections permanentes et les nouvelles acquisitions. Le bâtiment est certes magnifique et unique au monde mais le prix de l’entrée en plein tarif qui s’élève à 14 euros met la barre très haute et on s’attend donc à en avoir plein la vue.

La Fondation Louis Vuitton en quelques chiffres :
6 ans : la durée des travaux
86 ans : l’âge de l’architecte Frank Gehry
+ de 1000 : le nombre d’ouvriers ayant travaillé sur le site
200 : les ingénieurs ayant travaillé sur le chantier
19 000 : le nombre de plaques de Ductal (béton blanc fibré)*
12 : les voiles de verre qui composent le bâtiment
13 500 m2 : la surface de l’enveloppe de verre du bâtiment*
7 000 m2 : la surface totale*
3 850 m2 : la surface des espaces muséographiques*
11 : le nombre de galeries d’exposition reparties sur 4 niveaux*

La Fondation Louis Vuitton
8 Avenue du Mahatma Gandhi
75116 Paris

Exposition Contact, Olafur Eliasson
17 décembre 2014 – 23 février 2015
Tous les jours sauf le mardi

Tarifs
Avec accès aux expositions temporaires et collections permanentes
Plein tarif : 14 €
Tarif réduit 1 : 10€ (- 26 ans, étudiants et enseignants) :
Tarif réduit 2 : 5€ (- 18 ans, artistes professionnels, guides interprètes nationaux et régionaux, conférenciers nationaux, demandeurs d’emploi et bénéficiaires de minimas sociaux)
Tarif Famille : 32€ (2 adultes et jusqu’à 4 enfants de – de 18 ans)
Il est également possible de visiter la Fondation hors période d’exposition (voir tarifs)

Pour y aller
Métro : Les Sablons
Bus : N°244
La Fondation a également mis en place une navette électrique très pratique. Pour 1€ par personne et par trajet, les visiteurs peuvent l’emprunter au départ de la place de l’Étoile et ce toutes les 15 minutes.

* Chiffres Fondation Louis Vuitton

4 Réponses à “Fondation Louis Vuitton – Exposition Olafur Eliasson

  • Bonjour Marina, de passage à Paris j’y suis allé hier.
    Bon, il y avait un monde de fou mais à part ça j’ai beaucoup aimé.
    Tu as ramené de superbes photos en tout cas, tu as su trouver les bons cadrages qui mettent bien en valeur ce lieu et cette expo !

    • Marina@Storiesof_
      3 annéespassé

      Bonjour Pascal, merci beaucoup pour ce petit mot qui me fait très plaisir ! J’avoue quand même que le ciel bleu, le soleil et peu de monde à l’intérieur, ça aide pas mal pour faire des photos !

  • Super article avec pleins d’infos et de très belles photos ! J’y étais hier justement et j’ai trouvé le bâtiment magnifique mais la collection permanente vraiment décevante ! A bientôt solene

    • Marina@Storiesof_
      3 annéespassé

      Merci beaucoup Solène ! Je te rejoins, le bâtiment est sublime mais la collection permanente n’est pas à la hauteur… Dommage que tu aies loupé l’exposition d’Olafur Eliasson, un véritable petit bijou dans un écrin de verre 🙂

Laissez moi un petit mot

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *