Oman | Roadtrip de 15 jours au Sultanat: itinéraire et adresses

– Oman, pays des mille et une nuits –

Au sud de la Péninsule Arabique, sur les bords du golfe d’Oman et de la mer d’Arabie, le Sultanat d’Oman est un pays aux paysages riches et variés. Ici, les puissantes montagnes escarpées offrent des points de vue époustouflants sur des canyons vertigineux. Le désert, immense, est ponctué de dunes qui changent de couleur et de forme au gré du vent. Il y a aussi les oasis et les wadis verdoyants, qui grâce à l’ingénieux système d’irrigation falaj vieux de 4500 ans, irriguent des jardins en terrasses et de luxuriantes palmeraies. Grâce aux longues plages de sable doré et aux fjords dont la beauté n’a rien à envier aux fjords de Norvège, les 3000 kilomètres de côtes raviront les amateurs d’excursion en kayak ou en bateau mais aussi ceux qui préfèrent le farniente. Les plongeurs trouveront également leur bonheur au Sultanat avec de nombreux spots de plongée dont la Réserve naturelle des Daymaniyat, qui avec ses eaux riches en nutriment et en plancton, attire tortues, requins-baleines, dauphins, requins-léopards, raies et murènes. A Oman, les nombreuses forteresses de pierre qui jalonnent le pays, les villages perchés au charme pittoresque, les souks hauts en couleur et les musées riches d’objets traditionnels et culturels invitent tous les voyageurs à s’immerger dans l’histoire et la culture de cette contrée qui a su préserver ses traditions et son authenticité. La Terre des mille et une nuits laisse aussi entrevoir ses mystères et ses légendes aux visiteurs les plus curieux qui se laisseront envoûter par les aventures de Sinbad le marin et l’histoire de la reine de Saba.
Véritable trait d’union entre l’Afrique et l’Inde, carrefour maritime sur la route de l’encens et de l’or noir, le pays à longtemps prospéré grâce au commerce et aux échanges, remplissant ses souks de milliers d’objets précieux, d’encens et d’épices. Aujourd’hui, Oman tire l’essentiel de ses ressources du pétrole et du gaz mais souhaite développer davantage le tourisme et ainsi attirer plus de voyageurs en quête de dépaysement et d’authenticité. Le pays, qui a su rester à l’écart des principaux conflits régionaux, s’est aussi construit la solide réputation d’être le pays le plus sûr du Golfe.
Dans cet article, vous retrouverez notre itinéraire, nos conseils en matière de visites et lieux incontournables ainsi que des adresses qui vous permettront d’organiser au mieux votre roadtrip dans le sultanat d’Oman.

– Oman en pratique –

Pour pouvoir profiter des beautés du Sultanat en toute liberté et découvrir au mieux la diversité de ses paysages, nous avons opté pour l’option roadtrip. Au total, nous avons passé 15 jours à arpenter les routes de ce pays d’Arabie en avril 2019.
Pour les hébergements, nous avons alterné camping sauvage et hôtels. Nous avions apporté notre matériel de camping (tente, réchaud, matelas, sacs de couchage, etc…) dans nos bagages mais je sais qu’il est possible de louer tout le matériel nécessaire à Mascate. Le camping est une bonne idée pour ceux qui voyagent avec un petit budget car cela permet d’économiser l’hôtel, ce qui, à Oman, représente un poste de dépense assez élevé.
La location d’un 4×4 s’est imposée d’elle même suite à la lecture d’articles et des conseils avisés de plusieurs blogueurs et voyageurs. Pour la réservation, nous sommes passés par la plateforme en ligne Rentalcars.com et avons booké le 4×4 chez Thrifty. En ce qui nous concerne, pas de mauvaise surprise à l’arrivée puisque le retrait de notre voiture de location à l’agence située dans l’aéroport s’est très bien déroulé.
Nous avons voyagé dans le sultanat en avril, juste avant que les températures caniculaires de l’été n’envahissent le pays. Le thermomètre à tout de même atteint 43°C alors que nous étions dans la ville de Sur ! La meilleure période pour visiter Oman se situe entre les mois d’octobre et avril. Les températures y sont agréables et il fait entre 28°C et 30°C. Si vous ne supportez pas les fortes températures, évitez d’aller à Oman entre mai et septembre, le mercure pouvant facilement dépasser les 45°C !
En ce qui concerne le code vestimentaire et par respect pour les omanais et leur culture, nous avons opté pour des vêtements amples, qui couvraient les épaules et évité les débardeurs, les décolletés et les shorts/jupes/robes au dessus du genou. Nous avons aussi privilégié les vêtements en matières naturelles comme le coton et le lin, plus respirants. A la plage, sur le bateau, dans les wadis, soit je (Marina) portait mon maillot une pièce + un tee-shirt à manches longues + un legging ou mon paréo, soit je me baignais toute habillée (avec le soleil, les vêtements séchaient en moins de 10 min…).

OMAN: INFOS ET CHIFFRES

Capitale: Mascate
Régime: Sultanat – monarchie islamique absolue
Monnaie: Le rial omanais OMR (1 rial = 2,34 euro)
Superficie: 309 500 km², soit un peu plus de la moitié la France
Point culminant: Al Hajar qui culmine à 3 009 mètres d’altitude
Régions et provinces: Al Dakhiliya, Al Dhahirah, Al Batinah, Al Wusta, Al Sharqiya, Mascate, Musandam et Dhofar
Population: environ 4,6 millions d’habitants
Langue officielle: arabe
Sites inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO: La cité ancienne de Qalhât, le Fort de Bahla, les sites archéologiques de Bat, Al-Khutm et Al-Ayn, les systèmes d’irrigation aflaj ou falaj, la Terre de l’encens (Dhofar).

NOTRE ITINÉRAIRE SUR 15 JOURS:

Jour 1: Arrivée à Mascate, souk, balade sur la corniche (nuitée au Sheraton Oman Hotel)
Jour 2: Mascate, plongées dans la réserve des Daymanyiat avec Global Scuba, Fort de Mutrah (nuitée au Sheraton Oman Hotel)
Jour 3: Mascate, Grande Mosquée du Sultan Qaboos, Musée Bait Al Zubair, Palais du sultan (nuitée au Sheraton Oman Hotel)
Jour 4: Bimmah Sinkhole (nuitée sur la plage de White beach, sous la tente)
Jour 5: Wadi Shab, Sur (nuitée au Sur Grand Hotel)
Jour 6: Wadi Bani Khalid, Wahiba Sands (nuitée dans le désert au Thousand Nights Camp)
Jour 7: Souk d’Ibra, Wadi Bani Habib, Jebel Akhdar (nuitée sous la tente)
Jour 8: Nizwa, souk et fort de Nizwa (nuitée sous la tente)
Jour 9: Fort de Bahla et marché aux bestiaux, grotte Al Hoota, Misfat (nuitée à la Misfah Old House)
Jour 10: Wadi Ghul, Fort de Nakhal, hot springs, Seeb (nuitée à l’hôtel Summer Sands)
Jour 11: Mascate, Opéra Royal, Maison franco-omanaise, Musée National, plage de Qantab, (nuitée au Golden Tulip Headington)
Jour 12: Mascate, marché aux poissons, Musée Bait Al Baranda, plage de Qurum (nuitée au Mutrah hotel)
Jour 13: Vol pour Khasab, plage et visite du Fort de Khasab (nuitée à l’hôtel Diwan Alamir)
Jour 14: Plongées avec Freestyle divers (nuitée à l’hôtel Diwan Alamir)
Jour 15: Croisière dans les fjords du Musandam puis transfert en minibus vers Dubaï

NOTRE BUDGET POUR 2 PERSONNES, 15 JOURS:

Billets d’avion au départ de Dubaï: 359 euros (Dubaï-Mascate, Mascate-Khasab)
Visas: 40 OMR (94 euros)
Hébergement: 400 OMR (944 euros)
Location du 4×4 via Rentalcars: 718 euros (assurance tous risques + conducteur supplémentaire)
Essence: 61 OMR (143 euros)
Restaurants/boissons/courses: 179 OMR (420 euros)
Visites: 53 OMR (124 euros)
Plongées: Daymaniyat: 110 OMR (258 euros), Khasab: 96 OMR (225 euros)
Croisière à Khasab + transfert à Dubaï: 1080 AED (266 euros)

Très orientée tourisme de luxe, Oman n’est définitivement pas une destination pour les petits budgets, à moins peut-être de ne faire que du camping, de ne manger que dans les petits restaurants et d’oublier la location d’un 4×4.
Les auberges de jeunesse n’existent pas dans le sultanat, l’hébergement représente donc un budget assez élevé. Pour faire baisser la facture, le camping s’avère être une très bonne solution, le mieux étant, comme nous, d’embarquer son matériel (tente, réchaud, etc…) dans ses valises ce qui évite d’avoir à le louer à Mascate.
Vous pouvez également faire baisser le budget en ne louant qu’une simple voiture de ville ou une berline mais vous serez alors limité dans vos déplacements. Vous n’aurez ainsi pas accès au Jebel Akhdar et il sera très difficile d’explorer le Wadi Ghul et les Wahiba Sands mais vous pourrez rouler sur les grands axes sans aucun problème. Aussi, l’essence étant beaucoup moins chère qu’en France, vous n’aurez pas à vous en faire pour les kilomètres.
Côté nourriture, faire quelques courses dans les grands supermarchés et préparer ses repas peut aussi faire baisser la facture finale. Sachez que certains restaurants de Mascate peuvent être aussi chers qu’en France. En privilégiant les petits restaurants locaux, vous pourrez vous régaler pour pas cher.
Selon nous, côté budget, il faut compter entre 95 et 120 euros par jour et par personne (hors billets d’avion France-Oman et plongées) pour un roadtrip sans trop se priver.


La liste de nos hébergements:

MASCATE
– Sheraton Oman Hotel | Un très bel hôtel avec de superbes prestations. Notre chambre était gigantesque et très confortable. L’hôtel dispose de 4 restaurants, de piscines, d’un spa, d’une boutique et d’un service de conciergerie pour vous aider et vous conseiller sur votre voyage.
Sheraton Oman Hotel
Ruwi, Mascate, Oman
Tarif: à partir de 112 euros la nuit pour 2 personnes



– Golden Tulip Headington | Belles prestations et excellent rapport qualité/prix pour le Golden Tulip. Notre chambre était propre et très confortable. Le quartier de Ruwi est très vivant, très fréquenté et très commercant. Le buffet du petit déjeuner est à tomber.
Golden Tulip Headington
Ruwi High Street, Ruwi, Mascate, Oman
Tarif: à partir de 42 euros la nuit pour 2 personnes, petit-déjeuner inclus



– Mutrah Hotel | Petit hôtel simple mais confortable et très bien situé, à quelques minutes du souk de Mutrah et de la corniche. Chambre spacieuse et cosy, personnel aux petits soins et accueil chaleureux.
Mutrah Hotel
113 Mutrah, Mascate, Oman
Tarif: à partir de 50 euros la nuit pour 2 personnes, petit-déjeuner inclus


SUR
– Sur Grand Hotel | Bon rapport qualité/prix pour le Sur Grand Hotel avec des chambres confortables, propres et spacieuses. L’hôtel est excentré du centre-ville de Sur mais ce n’est pas gênant si on a une voiture (grand parking gratuit juste devant l’hôtel).
Sur Grand Hotel
Sur, Oman
Tarif: à partir de 52 euros la nuit pour 2 personnes, petit-déjeuner inclus


WAHIBA SANDS
– 1000 Nights Camp | Solution de repli en ce qui nous concerne puisqu’à la base nous devions camper dans le désert mais ça, c’était avant la tempête de sable… Réservée à la dernière minute sur internet (oui on capte la 4g dans les Wahiba Sands), notre tente nous attendait alors que la nuit était déjà tombée dans le désert. Chambre basique, 2 lits, des draps et couvertures, une ampoule et c’est tout. Dîner buffet gargantuesque et délicieux. Point négatif: les sanitaires en commun, sommaires, vétustes et loin d’être propres…
Le lendemain matin, en escaladant l’immense dune située derrière le camp, nous étions aux premières loges pour admirer le lever du soleil !
1000 nights camp
Wahiba Sands, Oman
Tarif: à partir de 130 euros la nuit pour 2 personnes (petit-déjeuner et dîner inclus)



MISFAT
– Misfah Old House | Des chambres à la décoration soignée et traditionnelle, une belle terrasse avec vue panoramique sur la vallée et les palmiers dattiers, la Misfah Old House est une guesthouse pleine de charme et authentique.
Attention, le village de Misfat est très attaché au respect des traditions. A l’entrée du village, de grands panneaux informent les visiteurs du code vestimentaire à adopter (pas de short, pas de débardeur, pas de mini jupe) et précise qu’il est interdit d’y apporter et d’y consommer de l’alcool (même dans votre chambre d’hôtel).
Misfah Old House
Misfat Al Abryeen, Al Hamra, Oman
Tarif: à partir de 70 euros la nuit pour 2 personnes, petit-déjeuner et dîner compris



SEEB
– Summer Sands | Nous avons attéri au Summer Sands par dépit. A la base, nous devions trouver un spot de camping sur la plage de Al Sawadi mais la plage étant littéralement jonchée de déchets, nous avons changé nos plans à la dernière minute. Chambre pas propre et défraichie, salle de bain qui tombe en lambeaux, nous ne recommandons pas le Summer Sands…
Summer Sands
Express Highway, 7313 Way, Seeb, Oman
Tarif: à partir de 40 euros la nuit pour 2 personnes, petit-déjeuner inclus



KHASAB
Diwan Alamir | Il y a peu d’hôtels à Khasab et la plupart sont hors de prix. Notre chambre était confortable et propre avec une vue mer. Le petit-déjeuner est correct et inclu dans le prix de la chambre. Le personnel est à l’écoute et c’est sur ses conseils que nous avons été dînés dans un petit restaurant yéménite situé non loin de l’hôtel.
Diwan Alamir
Khasab Main Road, Khasab, Oman

Tarif: à partir de 83 euros la nuit pour 2 personnes, petit-déjeuner inclus

– Oman, les incontournables de notre roadtrip de 15 jours au Sultanat –

MASCATE

Mascate, une capitale qui ne ressemble à aucune autre et dans laquelle il fait bon vivre. Ici, pas de buildings immenses, pas de complexes hôteliers démesurés, le développement urbain est raisonnable et raisonné ce qui a permis à la ville de conserver sa beauté originelle. Préservée des excès de la modernité, Mascate est loin de ressembler à ses voisines du Golfe avec leurs tours gigantesques… En dehors de la vieille ville, la capitale du sultanat est définitivement tournée vers la voiture. Pas de métro, un réseau de bus peu développé, la voiture de location s’impose si on souhaite se déplacer facilement dans les différents quartiers de la ville et ses environs.
Nous avons eu un gros coup de cœur pour cette ville de bord de mer dans laquelle dialoguent brillamment modernité et authenticité, sobriété et élégance.
La capitale du sultanat est divisée en quartiers dont les 4 principaux sont le vieux Mascate, Qurm, Ruwi et Mutrah. A Mutrah, ne manquez pas d’aller faire un tour au marché aux poissons, de vous balader sur la corniche Al Bahri au coucher du soleil, de dîner dans les nombreux restaurants qui proposent des plats aux saveurs de l’Orient et de flâner dans les allées du souk, l’un des plus anciens du Moyen-Orient, où flottent les doux parfums de l’encens et des épices. Dans le vieux Mascate, avant d’aller visiter le Musée Bait al-Zubair et le Musée franco-omanais, passez faire un petit tour devant le Palais du Sultan. Son architecture détonne par son originalité et vaut le coup d’œil !

  • LA GRANDE MOSQUÉE DU SULTAN QABOOS

Un incontournable de Mascate ! Ouverte au non-musulmans tous les jours de 8h30 à 11h (sauf le vendredi), la grande Mosquée du Sultan Qaboos est une merveille. Inauguré en 2001 après 6 ans de travaux, ce joyau architectural, avec son dôme central de 50m de haut, regroupe salles de prières, minarets, jardins et autres salles auxiliaires sur 416 000 m2 et peut accueillir jusqu’à 20 000 fidèles ibadites.
A l’intérieur de la grande salle de prière, murs de marbre, plafonds de bois finement sculpté et vitraux colorés éblouissent les visiteurs. Mais ce qui fait tourner la tête, c’est l’immense tapis persan de 70 x 60 mètres, pesant 21 tonnes et qui est entièrement tissé à la main par 600 iraniennes qui ont mis 4 ans à le réaliser. Il est considéré comme étant le 2ème plus grand tapis persan tissé à la main au monde. Et puis le lustre… Haut de 14 mètres, large de 8 mètres, lourd de 8,5 tonnes, apprêté de 600 000 cristaux Swarovski et composé de 1122 ampoules, le lustre qui trône au milieu de la grande salle de prière est le plus grand lustre au monde !
A la fin de votre visite, l’hospitalité omanaise fera qu’on vous offrira un café à la cardamone et quelques dattes le temps d’une discussion avec des bénévoles de la Mosquée.

Grande Mosquée du Sultan Qaboos
Sultan Qaboos St, Al Ghubrah, Mascate, Oman
Ouverte de 8h30 à 11h du samedi au jeudi. Fermée le vendredi
Entrée libre. Pas de short ni de jupes courtes; jambes, épaules, bras et cheveux couverts pour les femmes

  • LE SOUK DE MUTRAH

L’un des endroits les plus populaires de Mascate où l’on croise touristes et familles omanaises. Le souk de Mutrah, c’est un labyrinthe de petites allées couvertes où l’on trouve de tout. Bijoux, or, argent, souvenirs, encens et épices, étoffes, produits de la vie quotidienne, ustensiles de cuisine, vêtements, il y a de tout (même du Made in China), pour tous les goûts et pour tous les budgets. Ici, l’ambiance est calme et décontractée et on ne se sent pas oppressé, agressé ou pressé par les vendeurs qui ne sont pas insistants. Laissez-vous porter par l’ambiance du souk, perdez-vous dans les petites allées où flottent des odeurs d’épices et d’encens, c’est comme ça que vous apprécierez le plus votre visite au souk de Mutrah !

Souk de Mutrah
Sur la corniche, Mutrah, Mascate, Oman
Ouvert tous les jours de 8h à 13h et de 16h30 à 22h00. Fermé le vendredi matin
Entrée libre

  • LA CORNICHE

Entre le marché aux poissons et le fort portugais qui domine la ville, il fait bon se promener sur la corniche au coucher au soleil. Longue d’environ 3 kilomètres, on y croise aussi bien des touristes en goguette que des omanais en famille venus admirer les dernières lumières du jour ou des chauffeurs de taxi à la recherche de nouveaux clients. Si vous avez la chance, comme nous, de pouvoir visiter le fort portugais (ouvert au public lors de notre passage dans la capitale !) foncez et allez admirer la belle Mascate se parer de ses plus belles lumières.

Marché aux poissons
Sur la corniche, Mutrah, Mascate, Oman
Ouvert tous les jours de 7h à 12h
Entrée libre

  • LE MUSÉE NATIONAL

A deux pas du Palais du Sultan, le Musée National d’Oman est un véritable joyaux et l’un des plus beaux musées que nous ayons visité. Inauguré en 2016, le bâtiment blanc aux lignes épurées, sobres et élégantes, abrite plus de 5500 objets retraçant l’histoire et les traditions du pays, de l’apparition des premiers hommes dans la péninsule il y a environ 2000 ans à aujourd’hui. La scénographie est exceptionnelle et la collection très fournie. Armes, maquettes de bateaux, bijoux, objets du quotidien, poteries, coffres, vêtements traditionnels, cafetières, les objets exposés au public sont tous répartis par thématique dans les 14 galeries du Musée, facilitant ainsi la compréhension de l’histoire et de la culture omanaise.

Musée National d’Oman
Old Muscat, Al Saidiya St, Muscat, Oman
Ouvert de 10h à 17h du samedi au jeudi, et de 14h à 18h le vendredi
Tarifs: 5 OMR par adulte, gratuit pour les moins de 25 ans

ET AUSSI:

Le Musée Bait al-Zubair expose la superbe collection privée de la famille Al Zubair. Autour d’un jardin, d’un café et d’une petite boutique de souvenirs, ce sont 5 bâtiments qui abritent une très belle collection d’objets d’art omanais comme des bijoux, des armes, des vêtements traditionnels, instruments de musique, des manuscrits anciens et des objets du quotidien (poteries, cafetières). Coup de coeur pour la sublime galerie maritime et ses magnifiques cartes et globes anciens.

Musée Bait al-Zubair, As Saidiyah Street, Vieux Mascate, Mascate, Oman. Ouvert tous les jours de 9h30-18h. Fermé le vendredi. Tarifs: 2 OMR par adulte, 1 OMR pour les enfants de 10 à 15 ans, gratuit pour les moins de 10 ans.

L’Opéra Royal de Mascate, une autre visite incontournable à Mascate. Cet écrin de marbre blanc abrite des plafonds en teck de Birmanie sculptés et décorés à l’or fin, des murs en marbre blanc d’Italie, des lustres en cristal et une salle de spectacle à l’acoustique parfaite pouvant accueillir jusqu’à 1100 spectateurs. Inauguré en 2011, l’Opéra Royal de Mascate s’est depuis largement imposé sur la scène artistique, accueillant ainsi les plus grands solistes et orchestres du monde.

Opéra Royal de Mascate, Al Kharijiyah St, Shatti Al Qurum, Mascate, Oman. Ouvert tous les jours de 8h30 à 17h30. Fermé le vendredi. Tarifs: 3 OMR par adulte, 2 OMR pour les enfants.

L’archipel des îles Daymaniyat, le site de plongée le plus réputé du Sultanat ! Au Nord de Mascate, les eaux turquoises de cette réserve naturelle protégée abritent plus de 300 espèces de poissons et de superbes récifs coralliens. La réserve, inscrite sur la liste indicative de l’UNESCO, est située à une vingtaine de kilomètres des côtes. Avec une vingtaine de spots de plongée répartis autour d’une dizaine d’îlots, l’archipel des Daymaniyat est un paradis pour les plongeurs !

Global Scuba Dive Centre, Civil Aviation Club, 18th November St, Mascate, Oman. Il faut être à 8h au centre de plongée, départ en bateau à 8h30. Tarif: 55 OMR par personne pour 2 plongées

BIMMAH SINKHOLE

Après avoir fait trempette dans le sublime To Sua Ocean Trench à Samoa, nous voilà au Bimmah sinkhole (Hawijat Najm Park) à Oman ! Cette piscine naturelle aux eaux translucides large de 40 mètres est un oasis en plein désert de calcaire.
Une fois dans l’eau, la baignade est plaisante et les petits poissons viennent tout autour de vous. Un escalier en béton a été construit pour faciliter l’accès au trou d’eau 20 mètres plus bas mais il dénature pas mal ce site naturel impressionnant… Les lieux sont pris d’assaut le week-end et l’après-midi lorsque la chaleur est à son maximum donc on vous conseille d’y aller le matin pour être plus tranquille.
Le site est aménagé (et bétonné) pour pouvoir accueillir les visiteurs et dispose de toilettes, d’un parking et de tables de pique-nique.

Bimmah sinkhole
Hawijat Najm Park
Ouvert tous les jours de 8h à 20h
Entrée libre

WADI SHAB

Certainement l’un des plus beaux wadis du Sultanat en ce qui nous concerne. Pour accéder aux eaux cristallines du Wadi Shab, il faut d’abord monter dans une petit barque pour passer de l’autre côté de la rive, puis emprunter un sentier et marcher pendant un peu moins d’une heure sur les parois rocheuses, au dessus de l’eau. Une fois dans l’eau, à l’intérieur des gorges (interdiction de se baigner dans les premiers bassins d’eau qui sont des réserves d’eau potable), il ne faut pas hésiter à remonter le cours de la rivière en nageant. Vous allez alors atteindre une fine faille creusée dans la roche. Le passage est très étroit, ce qui n’est pas très rassurant, mais une fois à l’intérieur de la grotte, le spectacle est incroyable 😉
Petit conseil, allez-y, comme nous, tôt le matin et évitez, si possible, d’y aller le week-end ! Nous étions seulement 2 couples de touristes ce matin-là dans le wadi et nous avions les piscines naturelles d’eau turquoise pour nous !
Autre conseil, vérifiez toujours la météo avant de vous enfoncer dans les wadis. Ils peuvent devenir très dangereux en cas d’orages et de pluie et surtout, n’y passez jamais la nuit !

Wadi Shab
Sud-est de Mascate
Sur la route en direction de Sur (très bien indiqué sur la route)
Entrée libre (petite barque à 1 OMR)

SUR

Ville de bord de mer où les maisons aux façades blanches contrastent avec le bleu de la lagune, Sur abrite des chantiers navals où les artisans fabriquent et réparent des bateaux omanais traditionnels en teck, appelés dhows ou boutres. C’est d’ailleurs sur ce type de bateau qu’aurait voyagé Sinbad le Marin ! Ici tout est fait à la main et les techniques de construction n’ont pas changé depuis le Ier millénaire avant notre ère, lorsque la fabrication de ces bateaux traditionnels a fait la réputation de la ville de Sur. L’accès aux chantiers est libre et vous pouvez vous y rendre tous les jours de la semaine entre 8h et 17h.
La visite du chateau fort de Sunaysilah ne présente pas forcément un grand intérêt mais le chemin de ronde offre une belle vue sur la ville de Sur et sa lagune.

Chantiers des dhows
Sur la lagune, à droite avant le pont suspendu
Sur, Oman
Ouverts tous les jours de 8h à 17h
Entrée libre

WADI BANI KHALID

Sûrement le Wadi le plus prisé d’Oman car facilement accessible, notamment par les bus de touristes. Dès les premiers pas, on découvre un immense bassin naturel entouré de végétation verdoyante dont des palmiers dattiers. Très aménagé et très bétonné, avec restaurant, toilettes et tables de pique-nique, ce premier bassin nous a un peu refroidi de par son côté ‘Disneyland’ et parc aquatique pour touristes. Le site devait être vraiment grandiose avant tous ces aménagements…
En passant le petit pont et en continuant sur le chemin qui serpente le long de la roche, les gorges aux eaux turquoises et les falaises couleur ocre font leur apparition pour notre plus grand bonheur. La baignade est rafraîchissante bien que l’eau soit tiède, l’eau est transparente, la lumière du soleil de midi éblouissante.
Lors de notre passage, il y avait beaucoup de monde dans le Wadi Bani Khalid; des omanais entre amis et en famille comme des groupes de touristes venus en bus dont certains (beaucoup…) ne respectaient aucun des codes vestimentaires réglementaires et arboraient fièrement bikini et string… Sans parler de ceux qui ne se cachaient même pas pour se déshabiller et se mettaient entièrement nus pour passer le maillot de bain ou se sécher… Pour éviter cette foule, allez-y tôt le matin et évitez le week-end. Avec de la chance, vous aurez les gorges pour vous et vous pourrez alors apprécier toute la beauté du Wadi Bani Khalid !

Wadi Bani Khalid
A l’ouest de Sur
Entrée libre

WAHIBA SANDS

Les Wahiba Sands ou Sharqiya Sands s’étendent sur 150 kilomètres de long et 90 de large. Cette mer de sable aux dégradés de jaune et d’orange, peuplée de familles de bédouins à l’hospitalité légendaire vivant essentiellement de l’élevage de dromadaires et de moutons, est située à 3 heures de route de la capitale du sultanat et offre une belle expérience du désert.
Pour accéder au cœur de ce désert de sable, il faut obligatoirement un 4×4 dont les pneus ont été légèrement dégonflés pour ne pas s’ensabler. La conduite peut être assez sportive, surtout lorsqu’on a pas l’habitude de conduire dans le sable. Pour profiter pleinement des beautés des Wahiba Sands, il faut y passer au moins une nuit. Camping sauvage, nuit dans un camp équipé de tentes bédouines individuelles, de sanitaires et d’un espace de restauration, vous avez le choix. Ne manquez pas le fabuleux spectacle du coucher de soleil ni celui du lever, lorsque les dunes de sable, qui culminent à plus de 100 mètres pour certaines, changent de couleur, passant de l’orange au jaune en passant par le rouge ou le doré selon la lumière.
De notre côté, nous devions à la base, trouver un spot de camping et passer la nuit sous notre tente. Mais ça, c’était sans compter sur une tempête de sable… Les fortes rafales de vent ont bien failli emporter notre tente et déchirer la toile ! Quant à nous, du sable partout, dans les yeux, dans les oreilles, dans les cheveux, un cauchemar ! A la dernière minute, nous avons donc dû nous replier dans le camp le plus proche, le 1000 nights camp.

1000 nights camp
Wahiba Sands
Oman
A partir de 55 OMR la nuit pour 2 personnes en tente ultra basique avec sanitaires partagés (petit-déjeuner et dîner inclus)

JEBEL AKHDAR

Pour accéder au massif des monts Hajar et aux montagnes du Jebel Akhdar (ou Jabal Al Akhdar), 4×4 impératif ! Il faudra vous arrêter au poste de contrôle où, officiellement, on vérifiera vos passeports et le fait que vous ayez bien 4 roues motrices. La route qui mène au sommet du Jebel est en excellent état et praticable par tous types de véhicules mais vraiment raide et sinueuse. Une fois sur le plateau de Saiq qui culmine à plus de 2000 mètres d’altitude, villages perchés et points de vue spectaculaires sont au rendez-vous. Le Jebel Akhdar est surnommé La Montagne Verte du fait des nombreuses cultures en terrasse qui jalonnent les falaises rocheuses. Au printemps, autour des villages à flanc de falaise d’Al Ayn et Al Aqur, le délicieux parfum des roses flotte dans l’air. Autres points d’intérêts dans la zone, le « Diana’s viewpoint » accessible depuis l’hôtel Anantara, et le village abandonné de Wadi Bani Habib.
Pas d’hôtel pour nous, nous avons opté pour l’option bivouac et avons posé la tente derrière la ferme expérimentale, au milieu des oliviers centenaires et des ânes.

NIZWA

Nizwa, deuxième ville du sultanat, a beaucoup à offrir aux voyageurs qui prennent le temps de la découvrir. Ancienne capitale du pays, la vieille ville de Nizwa abrite un très beau souk couvert réputé pour ses dattes, son halva et son artisanat local dont le khanjar. Cette dague à la lame recourbée traditionnellement portée à la ceinture par les hommes, est l’un des emblèmes du Sultanat et on le retrouve sur les timbres et les billets de banque.
Avec sa tour de 34 mètres de haut, le fort de Nizwa, construit par le sultan Bin Saif Al Arabi, trône au milieu de la ville depuis 1650 et est aujourd’hui en excellent état de conservation. Depuis le chemin de ronde du fort, la vue sur le massif du Hajar et sur les toits et minarets de la ville est superbe. Une visite incontournable pour découvrir le riche patrimoine architectural et culturel de la ville.
Aussi, si vous cherchez un endroit pour vous restaurer, foncez au Al Zulhy Restaurant situé juste en face de l’entrée principale de la vieille ville de Nizwa, de l’autre côté du grand parking. Nous y avons dégustés les meilleurs shawarma du voyage !

Fort de Nizwa
Vieille ville de Nizwa, Oman
Ouvert du samedi au jeudi de 9h à 16h et de 8h à 11h le vendredi
Tarifs: 5 OMR par adulte, 3 OMR par enfant

ET AUSSI:

  • BAHLA

A quelques kilomètres de Nizwa, ne manquez pas Bahla, une ville réputée pour ses artisans potiers et dont l’imposant fort est classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO. Si vous y êtes un jeudi ou un vendredi, ne passez pas à côté du marché aux bestiaux de Bahla. Vous le trouverez sur une petite place entourée de maisonnettes avec au centre, un grand arbre. Pendant les enchères et la présentation des animaux, l’ambiance est incroyable, survoltée ! Les hommes portent tous la tenue traditionnelle, la longue tunique blanche appelée dishdasha et le kumma coloré sur la tête et les quelques femmes qui assistent aux ventes arborent les masques traditionnels qui cachent leurs visages.

Fort de Bahla
Bahla, Oman
Ouvert du samedi au jeudi de 9h à 16h, de 9h à 11h le vendredi.
Tarif: 500 bz par personne

MISFAT

Coup de cœur pour le charmant petit village omanais de Misfah Al Abreyeen ou Misfat. Perché sur une falaise à 950 mètres d’altitude, le village, vieux de 600 ans, est entouré d’une immense palmeraie et de cultures en terrasses. Pour explorer ce village pittoresque, il n’y a qu’à suivre le bruit de l’eau qui s’écoule dans les falajs, le fameux système d’irrigation inventé par les Perses et vous laissez guider sous les palmiers dattiers, les grenadiers et les bananiers d’un côté, au cœur des falaises rocheuses de l’autre. Si vous le pouvez, passez la nuit dans la Misfah Old House. Idéalement située dans le bas du village, entourée de palmiers dattiers, cette petite guesthouse pleine de charme est une belle adresse pour ceux qui souhaitent s’imprégner de l’ambiance paisible qui règne dans le village une fois les touristes partis !

Misfah Old House
Misfat Al Abryeen, Al Hamra, Oman
Tarif: à partir de 70 euro la nuit pour 2 personnes, petit-déjeuner et dîner compris. Hebergement traditionnel, salle de bain commune, alcool interdit dans le village et dans la guesthouse

ET AUSSI:

  • WADI GHUL

Le Wadi Ghul, c’est le grand canyon d’Oman. Juste avant d’emprunter la piste caillouteuse, petit arrêt au vieux village abandonné de Ghul. La piste, parfois très accidentée, serpente à l’intérieur des gorges et s’enfonce toujours plus dans le canyon. Le spectacle est tout autour de nous: des blocs de pierre imposants et des falaises immenses au pied desquelles on se sent tout petit. Sur la piste, le 4×4 paraît ridiculement minuscule. Les paysages sont grandioses et très impressionnants. Nous n’avons pas croisé grand monde à part quelques chèvres, un petit groupe d’enfants qui vendaient des porte-clés en laine tressée et une bande de motards à la recherche de sensations fortes en roulant à fond la caisse. Nous avons fait demi-tour au village d’Al Nakhar, situé tout au fond du canyon.

Wadi Ghul
Al Hamra, Oman
Accès libre

  • LE FORT DE NAKHAL

Le Fort de Nakhal, appelé également Husn Al Heem, est certainement le plus beau et le plus impressionnant de tous les forts du sultanat ! Construit sur un promontoire rocheux, protégé par un mur d’enceinte haut de 30 mètres, ce joyau architectural couleur sable, dont les fondations remontent à l’époque pré-islamique, est entouré des montagnes du Hajar et domine de luxuriantes palmeraies. Avec ses 6 tours et ses murailles dentelées, le Fort de Nakhal, avec son architecture unique, en impose. A l’intérieur, les nombreuses salles accessibles au public sont meublées et recèlent d’objets d’époque qui témoignent de ce qu’était la vie quotidienne au 17ème siècle, époque où le Fort prospérait sous la dynastie des Ya’ariba. Un plafond délicatement peint, des coffres en bois finement sculptés, des bijoux en argent, des tapis, des coussins et des tissus multicolores, des cafetières et des plateaux, un lit majestueux dans la chambre reconstituée du Wali (chef), des armes, chaque pièce du Fort cache un petit trésor.

Fort de Nakhal
Nakhal, Oman
Ouvert du samedi au jeudi de 9h à 16h et de 8h à 11h le vendredi

Tarif: 500 Baizas par adulte

KHASAB ET LA PÉNINSULE DU MUSANDAM

Séparée du reste du territoire omanais par les Emirats Arabes Unis, au bord du détroit d’Ormuz, la péninsule du Musandam est le trait d’union entre le Golfe persique et le Golfe d’Oman. Cette région du sultanat est toute proche de l’Iran, un bras de mer d’une cinquantaine de kilomètres seulement sépare les 2 pays. La petite ville de Khasab vit du commerce avec les autres pays du Golfe et depuis quelques années, de l’essor du tourisme qui se développe de plus en plus dans la région. Khasab profite également de la contrebande avec l’Iran; tôt le matin, c’est le chassé-croisé des camionnettes ! Sur la route qui mène au port, on croise de nombreuses petites camionnettes dans lesquelles s’entassent des dizaines de moutons qui proviennent directement d’Iran et qui ont traversé le détroit d’Ormuz en bateau durant nuit…
En tant que voyageur, on vient à Khasab non pas pour les moutons mais pour plonger, profiter des plages, partir en croisière, faire du kayak et explorer l’intérieur des terres montagneuses. De notre côté, nous avons rejoint la ville en avion via Oman Air depuis Mascate et avons passé 3 jours à Khasab. La première journée fut consacrée à la plage et à la visite du Fort de Khasab. Le deuxième jour, nous sommes partis à la découverte des fonds marins de la péninsule avec au programme 2 plongées. Pour notre troisième et dernière journée à Khasab, nous avons embarqué à bord d’un dhow, bateau traditionnel omanais, afin d’aller admirer le littoral escarpé des célèbres fjords d’Arabie. Cette escapade en bateau nous a permis de découvrir des petits villages de pêcheurs accessibles uniquement par la mer, de nous baigner dans les eaux cristallines des fjords et d’observer la faune locale comme les tortues, les raies, les requins et les dauphins.
Comme dit plus haut, Khasab abrite également un petit fort aux tourelles crénelées du XVIe siècle, à l’intérieur duquel il y a un petit musée d’objets artisanaux et archéologiques et des maquettes de bateaux.

Khasab Sands Tours
Croisière dans les fjords du Musandam
Journée entière: départ à 9h30, retour vers 16h
Contact: info@khasabsandstours.com


Et si c’était à refaire ?

Si nous devions repenser l’itinéraire de ce roadtrip dans le sultanat d’Oman, nous enlèverions une nuit à Mascate et rajouterions une nuit supplémentaire dans le Jebel Akhdar, afin d’avoir plus de temps pour randonner sur les chemins à travers la montagne et découvrir les plantations de roses. Notre étape à Seeb n’a pas été un grand succès et nous aurions préféré passer une nuit de plus dans les Wahiba Sands pour profiter davantage des dunes de sable et des beautés du désert.
Et puis il y a le sud du pays, Salalah et la province du Dhofar, une région qui reste à découvrir et qui sera peut-être un jour notre terrain de jeu pour un nouveau roadtrip à Oman !

Vous avez aimé cet article ? Épinglez-le sur Pinterest !

3 Réponses à “Oman | Roadtrip de 15 jours au Sultanat: itinéraire et adresses

  • Christiane Valls
    9 moispassé

    Kikou.
    J’ai découvert ce qu’était le système d’irrigation falaj et un wadi.
    Merci de m’avoir fait vivre votre séjour.
    A bientot

  • DEBAS Nicole
    9 moispassé

    Hello Marina ! Une fois de plus ton site est impec !! Ce n’est pas une destination qui nous attire vraiment mais, quel plaisir de découvrir une partie de ce pays par l’intermédiaire de ton expérience … photos superbes . Bonne continuation et bises Bugistes

  • Magnifique article, très complet ! Les photos sont superbes.
    Quelques étapes me rappellent le Maroc 🙂

Laissez moi un petit mot

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.