Nouvelle-Zélande – Deux jours sur le Queen Charlotte Track

Depuis le temps que je dois vous parler de cette escapade sur le Queen Charlotte Track ! C’est fou comme les jours, les semaines et les mois filent à toute vitesse… C’était en décembre dernier, le printemps était très venteux, l’été peinait à arriver en Nouvelle-Zélande. Après le tremblement de terre de novembre, avec les copines, nous n’avions qu’une envie, nous changer les idées et nous mettre au vert. Pour cela, rien de mieux qu’un weekend nature dans le Nord de l’Île du Sud !
Le Queen Charlotte Track, ce sont 71 kilomètres de chemins de randonnées et de VTT qui serpentent de collines en collines, entre les criques aux eaux turquoises et la végétation luxuriante des Marlborough Sounds. N’ayant qu’un weekend devant nous, nous ne feront pas les 71km mais prévoyons tout de même une belle marche d’une vingtaine de kilomètres.
Billets de ferry en poche, nous voilà donc parties toutes les 3 pour deux jours de randonnée sur les petits chemins du Queen Charlotte Track dans les Marlborough Sounds. Depuis Wellington, il faut compter 3h30 de ferry pour rejoindre l’Île du Sud et Picton, le point d’accès au trek. La traversée est calme bien que la météo ne soit pas au beau fixe, le vent, la pluie, bref…

queen-charlotte-track-1-5

Lorsque nous approchons des Sounds, c’est l’émerveillement. Depuis le pont du bateau, la carte postale défile sous nos yeux. Avec ces collines verdoyantes de part et d’autre du ferry, l’arrivée dans les Marlborough Sounds est majestueuse. On aperçoit quelques maisons perdues dans la verdure ici ou là. La brume peine à se dissiper et le crachin ne cesse de tomber mais cela n’enlève rien à la beauté des paysages. Avec ces gris, ce ciel bien nuageux et ces contrastes forts, il y a un petit je ne sais quoi de mystérieux dans cette carte postale et c’est beau, très beau. On ne m’avait donc pas menti, les paysages de Nouvelle-Zélande sont tellement cinématographiques que je m’attends à voir débarquer des Hobbits sur le sommet des collines d’un instant à l’autre !

queen-charlotte-track-1-43

queen-charlotte-track-1-25

queen-charlotte-track-1-35

queen-charlotte-track-1-40

Une fois arrivées à Picton, nous empruntons un petit bateau-navette qui nous emmène à Ship Cove, point de départ de notre randonnée sur le Queen Charlotte Track. Adieu la stabilité et le calme du gros ferry, place maintenant à la machine à laver ! La traversée est plus que mouvementée, il pleut, il y a du vent, le bateau est malmené par la houle, les vagues sont impressionnantes… Dans le petit bateau, nous devons nous tenir à nos sièges pour ne pas valdinguer d’un bord à l’autre… Heureusement que le capitaine gère et qu’il connaît la mer ! Finalement, après une heure de calvaire, le bateau-navette nous dépose à Ship Cove et c’est sous une pluie battante que nous commençons à marcher sur un chemin boueux particulièrement glissant… Attention aux glissades !

queen-charlotte-track-1-59

queen-charlotte-track-1-124

queen-charlotte-track-1-68

queen-charlotte-track-1-82

Le chemin serpente à travers les collines, ça monte et ça descend. Les chaussures sont recouvertes de boue, les pantalons sont trempés, les chaussettes marinent dans les chaussures, vive la pluie !
La forêt qui nous entoure est dense mais elle nous offre souvent de belles fenêtres sur les eaux turquoises des Marlborough Sounds. Nous sommes entourées par la nature et les fougères sont partout autour de nous. La Nouvelle-Zélande c’est LE pays des fougères où on en recense plus de 1200 variétés, des plus petites aux plus grandes qui mesurent plusieurs mètres de hauteur. Le pays en a d’ailleurs fait l’un de ses emblèmes officiels puisque la célèbre feuille de fougère figure sur les pièces d’un dollar et sur les armoiries du pays. Vous allez aussi retrouver cette petite feuille sur les joueurs de l’équipe nationale de rugby, les All Blacks, qui portent fièrement la ‘silver fern’, la fougère argentée, sur leurs maillots.
Après une bonne heure de marche, la pluie cesse enfin et le soleil réchauffe les corps et sèche les vêtements mouillés. Les petites criques se succèdent, toutes aussi belles les unes que les autres. L’eau cristalline des Sounds donne envie de s’y baigner mais elle est encore bien trop fraîche ! Nous profitons de notre passage au Furneaux Lodge pour savourer une bonne bière bien fraîche en terrasse, au soleil, avec une superbe vue sur les Sounds… Un vrai régal !

queen-charlotte-track-1-100

queen-charlotte-track-1-101

queen-charlotte-track-1-96

15 kilomètres plus tard, nous atteignons Miners Wharf, Endeavour Inlet, juste avant le coucher du soleil, après 5h de marche. Ce soir, pour $10NZD par personne, nous dormons toutes les 3 dans une caravane des années 70 installée dans un jardin au milieu des arbres fruitiers, des poules et des moutons, original n’est-ce-pas ? Malgré son côté très rustique et même carrément vintage, la caravane est plutôt spacieuse avec ses 3 lits et sa cuisine. Bon, soulignons tout de même que l’humidité, les moustiques et les sandflies (ces petites mouches voraces qui provoquent de terribles démangeaisons qui grattent durant des jours et des jours) n’ont pas été une partie de plaisir, loin de là… Pour reprendre des forces après cette longue journée et ces 5h de marche, c’est tournée de baguette, pâté français et plaquette de chocolat noir pour tout le monde !

queen-charlotte-track-1-115

queen-charlotte-track-1-113

Lendemain matin, réveil aux aurores pour partir à la fraîche. C’est une petite journée aujourd’hui, seulement 3h30 de marche au programme. Notre objectif est de prendre le bateau-navette en début d’après-midi à Camp Bay pour pouvoir être de retour sur Picton à l’heure pour le ferry du soir qui nous ramènera à Wellington. Les paysages sont toujours aussi beaux mais nous nous rendons vite compte que le chemin est plus accidenté que la veille. Nous devons enjamber des troncs d’arbres tombés sur le chemin et passer à côté de fissures creusées dans le sol qui sont assez impressionnantes. Est-ce que ces arbres et ces fissures sont le résultat du tremblement de terre de novembre dernier ? Peut-être ! Ne l’oublions pas, nous sommes sur l’île du Sud et c’est sur cette île que se trouvait l’épicentre du séisme…

queen-charlotte-track-1-128

queen-charlotte-track-1-133

Comme prévu, nous arrivons à Punga Cove (Camp Bay) après 3h30 de marche, juste au moment où la météo commence à se gâter. Quelques minutes après notre arrivée, nous essuyons un gros orage avec une pluie intense. Nous trouvons refuge dans le restaurant-bar du Punga Cove Resort. En attendant la navette qui arrive dans quelques heures, nous enchaînons les parties de Scrabble, les Cappuccino et chocolats chauds.
En toute fin de journée, à Picton, nous embarquons sur le ferry qui nous ramène à Wellington. Petit pincement au coeur en voyant ces belles collines verdoyantes défiler sous nos yeux. J’espère pouvoir revenir terminer ce Queen Charlotte Track avant de quitter la Nouvelle-Zélande et j’espère aussi que je pourrais y aller accompagnée de mon barbu baroudeur !

queen-charlotte-track-1-138

queen-charlotte-track-1-141

queen-charlotte-track-1-148

queen-charlotte-track-1-153

queen-charlotte-track-1-151

 

INFOS PRATIQUES

 Ferry : Bluebridge

 Navette Picton-Queen Charlotte Track (QCT) : Cougar Line Les navettes vous déposent et viennent vous récupérer là où vous voulez du moment qu’il y a un ponton. Cela vous permet de marcher sur les tronçons qui vous intéressent le plus si vous n’avez pas le temps de faire le QCT en entier.

 Localisation du QCT: Marlborough Sounds, Île du Nord, Nouvelle-Zélande.

 Distance du QCT: 71 kilomètres au total.
De notre côté, nous avons marché 22 kilomètres entre Ship Cove et Camp Bay.

Durée : Il faut compter entre 3 et 5 jours pour la totalité du parcours mais vous pouvez aussi effectuer des marches d’une journée ou comme nous, de deux jours.

 Hébergement : Miners Camp Nous y avons dormi dans une caravane vintage des années 70 mais vous pouvez également y trouver des bons lits confortables et des emplacements pour les tentes.

Plus d’infos : Queen Charlotte Track – Doc

6 Réponses à “Nouvelle-Zélande – Deux jours sur le Queen Charlotte Track

  • C’est vrai comme le temps file à toute vitesse .. Je ne me suis même pas rendue compte que ça faisait si longtemps que tu étais là-bas … :O
    Tu dois tellement en prendre plein les yeux, quelle belle aventure ! Ce n’est pas pour tout de suite pour nous, une autre aventure nous attend ( 🙂 ) mais j’espère bien venir un de ces 4 et faire le tour de l’île en van, c’est tellement beau et brut <3

    • Merci pour ton petit mot Amélie !
      Cela fait maintenant plus d’un an que je suis arrivée en NZ… Et ce n’est pas fini, l’aventure continue pour encore quelques années !

  • Ooooh comme c’est beau <3
    Ça me rappelle un peu l'Islande et la Norvège (j'inclus la pluie dedans), tout en gardant sa propre identité… et malgré les moustiques et le déluge, ça donne vraiment envie d'y aller (un jour…).

    • Merci beaucoup la miss <3
      Il y a aussi des paysages qui rappellent l'Irlande ou les Alpes (les grandes fougères en plus), c'est fascinant !
      Bon alors, quand est-ce que tu débarque ?!

  • J’espère vraiment pouvoir voyager en Nouvelle-Zélande un jour !!
    La beauté de la nature à l’air ÉPOUSTOUFLANTE !!
    Ça doit être encore plus jolie quand il fait beau 😉
    Enfin bon je te laisse, je vais partir commencer à économiser

    Bisous !

    Melody ♡

    (du blog >> https://inlovewithfoodandvegan.com/ << = je partage des conseils à propos de l'acné et des posts lifestyle MAIS AUSSI des recettes saines pour être bien dans son corps et avoir une belle peau (recette-vegan-sans gluten-paleo-ig bas…). Je ne suis pas une pro mais je m’amuse 😉 )

    • Merci pour ton petit mot !
      Je te souhaite de pouvoir un jour venir jusqu’ici car ce pays est vraiment magnifique 😉

Laissez moi un petit mot

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *