Le papier Shan de Pindaya

Les artisans de ce petit atelier de Pindaya, petite ville située dans l’Etat Shan près du Lac Inle, fabriquent du papier Shan en famille.
Issu de la fibre du mûrier, arbuste très répandu dans les montagnes de la région, ce papier est très réputé au Myanmar.

Le procédé de fabrication est assez long et fastidieux. Pendant une journée, les fibres de mûrier sont trempées dans l’eau puis cuitent au feu de bois pendant plus de 5 heures avec un mélange de cendre de bois ou de glaise.
La pâte de papier, étalée sur un rond de bois, est ensuite battue avec un maillet en bois pendant plusieurs minutes. Juste après, un cadre de bambou entourant une toile de coton très fine (toile préalablement enduite d’huile) est installé au fond d’une cuve remplie d’eau. A l’aide d’un bâton ou avec les mains, la pulpe de papier est alors diluée dans l’eau puis répartie de manière égale sur la toile.
Après avoir enlevé les bulles d’air et les grumeaux de papier, le cadre est ensuite retiré de l’eau, la pulpe de papier retenue sur la toile de coton. Le cadre séchera de longues heures au soleil et la pulpe se transformera alors en feuille de papier qu’il faudra délicatement retirer du cadre en bambou. Pour la fabrication de carnets de papier, d’éventails, d’abat-jour ou de simples feuilles de papier, des pétales de fleurs ou des petites feuilles sont ajoutées sur la pulpe de papier avant séchage.

Dans cet atelier, les ombrelles sont fabriquées entièrement à la main, du manche en bambou en passant par le cliquet qui permet à l’ombrelle de rester ouverte, lui aussi en bambou, jusqu’aux baleines sur lesquelles seront collées les feuilles de papier.

Vous pouvez retrouver la version anglaise de cet article sur le site de Myanmar Travel essentials. Je remercie encore une fois très chaleureusement Juan de m’avoir donné l’opportunité de pouvoir partager mes photos et cet article sur son site.

Delicious-Myanmar-Myanmar-photoguideEt si tout comme moi vous aimez le Myanmar, Birmanie, si vous aussi vous appréciez sa gastronomie et que vous lisez l’anglais, je vous conseille de vous procurer le livre de Juan, Delicious Myanmar !
Durant des mois et à travers toute la Birmanie, Juan est allé à la rencontre des birmans pour connaître tous les secrets de leur cuisine locale.
Ce livre est un plaisir des yeux et les recettes sont un régal pour les papilles !

Laissez moi un petit mot

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *