Entre Terre et Mer, ma randonnée sur le sentier des douaniers

Bannière Corse du sud 1

Le 3 mai dernier, le temps d’une demie-journée, je suis partie randonner sur les petits chemins corse en compagnie de Corsica Natura et de 7 autres blogueurs (Céline de Le joyeux bazar, Eric de Marche & Rêve, Marie-Julie de Taxi‐brousse, Gaëlle et Michaël de Joe le Moskito, Corinne de Vie Nomade et Laurène de Carnet d’escapades).
Le soleil était au rendez-vous sur le célèbre ‘sentier des douaniers’ et je suis revenue de cette randonnée avec de sacrés coups de soleil !
Retour sur une rando aux couleurs corses et aux parfums de maquis et de méditerranée…

 

Notre mini-bus sillonne les petites routes des hauteurs d’Ajaccio depuis une vingtaine de minutes lorsque notre guide s’arrête au détour d’un virage. A peine descendus du bus, aucun doute possible: la végétation, les odeurs et les couleurs, nous sommes bien dans le maquis !
Avant de partir, sac sur le dos, baskets aux pieds, appareil photo à portée de main, nous nous repartissons les délicieuses gourmandises corses qui composeront notre pique-nique de ce midi puis nous partons en direction de la forêt et suivons un petit chemin ombragé qui nous mènera au fameux ‘sentier des douaniers’.
En ce mois de mai, le maquis corse est particulièrement coloré et parfumé et c’est avec curiosité que nous découvrons les petites fleurs blanches des asphodèles et des myrtes, les genêts colorés d’or ainsi que les petites boules vertes des arbouses corses pas encore mûres.
Après plus d’une bonne heure de marche, nous atteignons les hauteurs de la petite plage de sable fin de Capo di Feno, totalement déserte en cette période de l’année. Cette fois ça y est, nous marchons enfin sur les pas des douaniers qui faisaient route vers Ajaccio et la Tour génoise de la pointe de la Parata !

Sentier26

Sentier

Sentier4

Sentier1

Les paysages changent rapidement et après la forêt ombragée et le maquis, nous empruntons un petit sentier en bord de méditerranée. D’un côté nous avons les rochers, les bruyères, les arbres et la terre et de l’autre notre regard se perd dans l’horizon bleuté, rebondit sur les petites vaguelettes de la méditerranée et sur les îles des Sanguinaires puis se pose sur les voiles blanches des petits bateaux qui naviguent au loin. Le spectacle est éblouissant !
Les couleurs elles aussi jouent avec notre regard, le vert des bruyères pas encore fleuries se fait plus intense, le bleu de la mer et du ciel contraste avec la terre corse et par ci par là, des petites touches de jaune, de violet, de rouge et de blanc parsèment ce paysage de carte postale.

Sentier8

Sentier9

Sentier30

Sentier32

Sur le chemin nous croisons des joggeurs, d’autres randonneurs et de très nombreux VTT qui dévalent les pentes à grande vitesse. Heureusement qu’ils préviennent assez tôt de leur passage parce qu’ils filent vraiment à toute allure !
Le soleil est à son zénith lorsque nous décidons de nous arrêter déjeuner et de prendre une petite pause bien méritée. Notre guide à tout prévu pour ça et nous le suivons sur une petite plage de galets. Le pique-nique est à tomber ! Les spécialités corse que nous avons portées dans nos sacs à dos sont absolument délicieuses ! Nous nous régalons de fromage de brebis accompagné de confiture de figues, de tranches de lonzo, de feuilletés aux oignons, de pain de campagne, de vin corse et de petits feuilletés sucrés ! (Pas de photos du pique-nique mais je vous laisse imaginer…)

Sentier6

Sentier14

Sentier15

Sentier16a

Bien repus et bien reposés, nous voilà repartis sur les sentiers jusqu’à atteindre notre but, la pointe de la Parata sur laquelle trône la Tour du même nom. Nous empruntons le petit sentier très facile d’accès qui serpente en contrebas.
Véritable sentinelle construite en 1550, cette tour génoise jouit d’un emplacement idéal entre Terre et Mer et domine le Golfe d’Ajaccio et les îles Sanguinaires.

Sentier21a

Sentier19

Sentier17

Sentier18

Sentier22

Sentier24a

C’est ainsi que se termine notre randonnée, au pied de la belle tour génoise de la Parata et devant les îles Sanguinaires et le Golfe de la cité impériale!
Un grand merci à Corsica Natura pour l’organisation de cette randonnée, pour le pique-nique typique et délicieux ! Merci aussi à l’Office du Tourisme d’Ajaccio ! Et encore un grand merci aussi à Xavier et à toute l’équipe du We Are Travel !

 

Si vous voulez vous aussi partir sur les traces des douaniers corses avec Corsica Natura, je ne peux que vous conseiller d’aller jeter un coup d’oeil par ici:

Corsica Natura
Leur site internet: http://www.corsicanatura.fr/
Leur page Facebook: http://www.facebook.com/corsicanaturarando
Leur compte Twitter: http://twitter.com/CorsicaNatura

2 Réponses à “Entre Terre et Mer, ma randonnée sur le sentier des douaniers

  • Elle est très chouette aussi cette balade, peut-être un peu plus accessible que le sentier des crêtes que j’ai faite mais tout aussi jolie !

  • Encore une ballade bien sympa que je n’ai pas eu le temps de faire autour d’Ajaccio ! avec tous les compte-rendus de blogtrip j’ai de quoi faire pour 10 jours si je retourne à Ajaccio ! ravie de t’avoir recroisé en tout cas a bientôt Solène

Laissez moi un petit mot

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *