City break à Copenhague – Partie 1

En ce début d’année 2015, mon acolyte de voyage préféré et moi avions envie de nous évader un peu des tracas de la vie et du quotidien et de nous changer les idées après les tristes événements de Charlie Hebdo.
J’avais entendu parler du fameux concept d’art de vivre danois, le Hygge (prononcez «h-u-gueh») qui est en fait cette sensation de bien-être que l’on ressent lorsque l’ambiance est simple et chaleureuse et je me suis dis que c’était exactement ce qu’il nous fallait !
Les billets d’avion achetés sur Easyjet, direction donc la Scandinavie et plus précisément le Danemark et sa capitale, Copenhague, où nous passerons 2 jours.

Il faut savoir qu’en plein mois de janvier, le soleil se couche aux alentours de 16h à Copenhague, et pour pouvoir profiter au maximum de la ville, nous sommes debout très tôt malgré le froid ! Avouons quand même que nous avons eu de la chance puisque nous avons pu visiter Copenhague sous la neige ET sous le soleil !

Il est donc 8h du matin et la journée commence ! Nous voici dans le centre ville de Copenhague, du côté de Strøget, la principale rue piétonne et commerçante de la ville, à la recherche d’un petit quelque chose à grignoter et d’une boisson bien chaude pour nous réchauffer. Sur les (très) bons conseils d’une amie (Merci Caroline !), nous fonçons à la boulangerie Lagkagehuset acheter quelques petites viennoiseries à la cannelle à petits prix et filons chez Baresso commander deux chocolats chaud. Verdict ? Un délice !

Réchauffés et repus pour quelques heures, nous commençons notre découverte de la ville par la visite de la Rundetårn, la Tour Ronde. Construite sur ordre du Roi Christian IV, après 5 ans de travaux achevés en 1642, la Tour Ronde abrite une église, une bibliothèque et un observatoire qui, à l’heure actuelle, est le plus vieux d’Europe encore en fonctionnement.
L’ascension de la Tour se fait de l’intérieur et le chemin pour atteindre le sommet est tout en colimaçon. En montant, on admire les toits qui se dessinent devant nous à travers les petites fenêtres.
La plateforme d’observation, qui culmine à plus de 34 mètres de haut, offre un très beau panorama sur la ville de Copenhague.
Petite info, la barrière en fer forgé qui entoure la plateforme de l’observatoire date de 1643 ! Incroyable ! C’est l’artisan du Roi Kaspar Fincke qui fabriqua cette petite merveille fine et délicate.

Après la Tour Ronde, passage obligatoire au marché couvert Torvehallerne, le plus grand marché couvert de la capitale, véritable palais de la gastronomie danoise où l’on peut déguster les fameuses spécialités, les smørrebrød. Ré-ouvert en 2011 après plusieurs années de fermeture, ce sont plus de 60 stands proposant des produits frais et de qualité pour tous les budgets qui se répartissent sur les 700 mètres carrés de surface couverte. Ici, l’ambiance est conviviale, chaleureuse et familiale. Pour grignoter, de grandes tables sont mises à la disposition des gourmands qui peuvent s’attabler quelques instants. On s’imagine aussi très bien revenir ici à la belle saison et profiter des tables de dehors pour manger au soleil.

Vous le remarquerez sûrement sur mes photos, à Copenhague les gens aiment faire du vélo ! On en trouve partout, on en voit partout et surtout, on en fait par tous les temps ! Qu’il neige, qu’il vente ou qu’il pleuve, tout le monde utilise le vélo ! Et attention, en tant que piéton, de ne pas se faire renverser !  De notre côté nous avons préféré parcourir la ville à pieds, la neige et le froid, les routes glissantes et le vent ont eu raison de notre motivation pour le vélo…
Après avoir grignoté au marché couvert, nous sommes retournés dans le centre-ville sous la neige, qui, heureusement pour nous, ne tenait pas beaucoup sur le sol… Pour le moment en tout cas…

Dans le centre-ville, de nombreuses façades d’immeubles et de bâtiments sont colorées, ça change des murs gris de Paris et ça reflète bien le coté créatif et arty de Copenhague.
Malgré la neige qui ne cesse de tomber, on se laisse emporter par les petites rues et c’est ainsi que nous découvrons les ateliers de bijoux, de céramiques, les boutiques indépendantes et la petite place de Gråbrødretorv avec ses façades colorées et ses restaurants.

Depuis le centre-ville, nous rejoignons l’île de Slotsholmen pour admirer le Diamant noir, l’extension de la bibliothèque Royale. Construit avec du granit noir et recouvert de plaques de verre, le Diamant noir porte très bien son nom. Le contraste était saisissant avec le sol légèrement blanchi par la neige et pendant quelques instants, impossible de retourner dans le monde de la couleur tant le noir et blanc dominait !
En entrant à l’intérieur du bâtiment, on découvre des escalators monumentaux, une façade de verre donnant sur le canal et tout au fond, pour le bonheur des yeux, et non celui de l’appareil photo puisque c’est interdit, la sublime bibliothèque royale avec ces étagères de livres et ses salles de lecture.

On continu la journée avec un petit tour au Musée National. L’entrée étant libre, on s’est dit que c’était un bon moyen d’en apprendre un peu plus sur l’Histoire du Danemark et de découvrir les vestiges datant de l’époque des Vikings tout en étant bien au chaud et à l’abri de la neige. Le Musée est très beau et le hall très impressionnant. Les collections sont très fournies et j’ai été impressionnée par la beauté et la finesse des pièces en bronze et en or massif exposées du côté des Vikings (certaines pièces sont vieilles de plus de 3000 ans !).

 Cette journée marathon, car oui il faut avouer que nous avons pas mal crapahuté, se termine du côté de Nyhavn. Avant d’aller dîner, nous découvrons le petit port et les bords du canal de nuit, l’un des lieux les plus emblématiques de la capitale danoise.

Avant de rejoindre notre chambre, nous dînons du côté de la petite place Gråbrødretorv, dans un café-restaurant où nous nous sommes régalés, Flottenheimer. L’ambiance était conviviale, de la bonne musique, des canapés confortables, des bougies, une déco très danoise, un service au top et des petits plats délicieux à petits prix !

Notre petite escapade à Copenhague continue, la suite dans le prochain article…

 

INFOS PRATIQUES


Rundetårn, la Tour Ronde
Købmagergade 52A,
1150 København
Entrée: 25 DDK

Marché couvert Torvehallerne
Frederiksborggade 21
1360 København K
Station de métro: Nørreport Station

Le Diamant noir
Søren Kierkegaards Plads 1
1016 København K
Horaires: Du lundi au samedi de 8h00 à 19h00
Entrée libre

Le Musée National
Prinsens Palæ, Ny Vestergade 10
1471 København K
Horaires: Du mardi au dimanche de 10h00 à 17h00
Entrée libre

 

11 Réponses à “City break à Copenhague – Partie 1

  • Chouette article ! Je comprends que tu aies mis du temps à l’écrire 😉 Je n’ai pas vu tout ça quand je suis allée à Copenhague, une bonne raison d’y retourner un jour.. J’aime beaucoup beaucoup tes photos en noir et blanc !

    • Marina@Storiesof_
      2 annéespassé

      Merci Céline ! 🙂
      Bon on se prévoit une virée à Copenhague pour les beaux jours ? On embarque Marine aussi ? 😉 Je rêve des terrasses, des vélos et des déjeuners dans les parcs…

  • Je suis tellement fan de Copenhaghe! Super article!

    • Marina@Storiesof_
      2 annéespassé

      Merci beaucoup pour ces mots ! Comment résister à cette ville au charme fou !? Impossible !

  • Article bien sympa! J’ai fait Stockholm il n’y a pas longtemps et c’est vrai que cette atmosphère calme et reposante malgré que ce soit une capitale est très agréable! Je testerai Copenhague!

    • Marina@Storiesof_
      2 annéespassé

      Merci Nathalie ! Stockholm est sur ma liste des capitales européennes à voir ! Mais avant, je voudrais vraiment retourner à Copenhague pour les beaux jours et profiter de la ville sous le soleil !

  • Aaah génial, je pars à Copenhague demain et je suis tombée sur ton article au hasard. Ça donne vraiment envie et tes adresses vont très certainement mettre utiles, merci 🙂
    J’adore tes photos également !

    • Marina@Storiesof_
      2 annéespassé

      Super Lou ! Merci beaucoup pour ton chouette commentaire 😉 Je te souhaite un excellent weekend à Copenhague !!!

  • À la suite de ton article sur la Bretagne, je découvre ton voyage à Copenhague: décidément on aurait pu se croiser bien des fois! J’adore lire les articles des autres blogueurs sur Copenhague, car on y retrouve la fraîcheur de la découverte, et des petits détails qu’on ne remarque plus quand on y vit. J’aime beaucoup ta manière de retranscrire l’atmosphère de la ville, surtout en noir et blanc. C’est juste parfait pour les paysages enneigés. Et honnêtement, est agréable de voir autre chose dans les articles que la Petite Sirène, Nyhavn, Tivoli, Christiania. Si tu repasses dans le coin, fais moi signe ! 🙂

    • Marina@Storiesof_
      2 annéespassé

      Hello Julie ! Merci beaucoup pour ce chouette commentaire 🙂 J’ai a.d.o.r.é Copenhague, la ville, l’atmosphère, les petites places, les gens, les magasins, le canal… Tellement qu’une fois rentrée sur Paris, j’ai regardé si je pouvais y trouver un taf !!! Promis, la prochaine fois (parce que oui je compte bien y retourner !) je te fais signe !

Laissez moi un petit mot

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *