Nouvelle-Zélande – Confidences Wellingtonniennes

LES PETITS BONHEURS

Arrivée en octobre 2016 à Wellington pour un PVT d’un an, je ne boude pas mon plaisir de découvrir un peu plus chaque jour cette ville pleine de charme. Avec ses airs de petite ville de province de bord de mer, Wellington est une ville à taille humaine qui offre une belle qualité de vie. J’y ai déjà mes petites habitudes et j’ai dégoté quelques bonnes adresses gourmandes, shopping et culturelles que je partagerai avec vous très prochainement dans un petit guide pratique…
Wellington, c’est une ville dans laquelle je me sens bien et où j’ai retrouvé un équilibre que j’avais un peu perdu lorsque je vivais à Paris. Je travaille 30h par semaine ce qui me laisse pas mal de temps pour flâner et découvrir la ville. Je dois avouer que depuis le mois d’octobre, je me sens beaucoup moins stressée qu’avant… Cela vient sûrement du fait que j’adore mon job et que je suis beaucoup plus sereine mais il n’y a pas que ça. En arrivant, j’ai fait la connaissance de gens adorables avec qui le courant est tout de suite passé et maintenant, on enchaîne les restos, les randos, les soirées et les sorties (n’est-ce pas Christelle, Marie et Hugo ? 😉 ) Mine de rien, se recréer un cercle d’amis est important si on veut réussir à garder le moral lors d’une expatriation ou d’un long séjour à l’étranger !
L’administration kiwi ne pose aucun problème et les démarches administratives sont rapides et simplifiées. Ouvrir un compte en banque, faire un virement bancaire depuis son téléphone, obtenir son IRD sont de vrais jeux d’enfants alors qu’en France, c’est la galère pour obtenir le moindre papier…
Ici pas de problème d’insécurité et pas d’inquiétudes quant à rentrer seule tard le soir. La ville est tellement petite que tout se fait à pied et c’est un vrai bonheur. Pour vous donner une idée, il y a environ 4,7 millions d’habitants en Nouvelle-Zélande et Wellington (city), qui est pourtant la capitale du pays, n’en compte que 200 100 soit à peu près l’équivalent de la population de la ville de Bordeaux !
Et côté hébergement, j’ai eu la chance de trouver une grande chambre très lumineuse dans une colocation au top. Aujourd’hui, je partage un grand appartement avec un français et une anglaise sur les pentes du Mont Victoria. Ici la plupart des chambres se louent non meublées, il faut donc réussir à trouver des meubles ailleurs que chez Ikea puisque cela n’existe pas en Nouvelle-Zélande… Les bons plans pour meubler sa chambre ou son appart pour pas cher ? Traîner des heures et des heures sur les groupes Facebook comme VicDeals ou sur TradeMe, le « Le Bon Coin » kiwi, et flâner dans les petites boutiques de seconde main de Wellington.

 

LES PETITS TRACAS

Mais vivre à plus de 19 000 kilomètres de la France et avec 12h de décalage horaire comporte quand même quelques désagréments. La distance est un élément à ne pas négliger lorsqu’on décide de venir s’installer en Nouvelle-Zélande même pour quelques années seulement. On doit garder en tête qu’il faut deux jours pour rentrer dans l’hexagone et que le prix du billet d’avion Wellington-Paris est tout simplement exorbitant…
Pas facile non plus de gérer la distance avec mon barbu baroudeur resté à Paris. Au quotidien c’est assez compliqué, ce n’est pas facile tous les jours, il y a des hauts et des bas mais on y arrive. Et heureusement que WhatsApp existe !
La Nouvelle-Zélande, c’est aussi un pays où l’activité sismique est très intense. Dans l’un des derniers articles publiés sur le blog, je vous confiais mon récit du tremblement de terre de 7.8 sur l’échelle de Richter de novembre dernier… Et oui, quand les éléments se déchaînent en Nouvelle-Zélande, ils ne le font pas qu’à moitié !
A Wellington, il y a aussi beaucoup beaucoup de vent  (ce n’est pas pour rien qu’elle est surnommée Windy Welly) et rares sont les journées où il n’y en a pas surtout en cette période de début d’été… Il y a quelques jours, nous avons essuyé un cyclone extratropical à développement « explosif » avec des rafales de vent très violentes enregistrées à plus de 180km/h ! Heureusement, très très peu de dégâts. Et puis il y a la pluie… On m’avait prévenu avant de venir, Wellington c’est un peu comme la Bretagne au niveau de la météo et c’est bien vrai puisqu’il peut y avoir les 4 saisons en une seule journée !
Malgré tout ça, même avec une météo capricieuse, cet été qui tarde à arriver et ces tremblements de terre qui m’empêche souvent de dormir, il est vraiment difficile de résister aux charmes de Welly, « The little coolest capital in the world »!

 

La liste de mes petits bonheurs Wellingtonniens

  • Aller ou rentrer du travail en passant par le bord de mer
  • Profiter d’une journée sans vent (!!!)
  • Découvrir un nouveau café et prendre le temps de savourer un excellent Flatwhite
  • Admirer la vue sur tout Wellington depuis mon balcon
  • Déguster une succulente pâtisserie française (tarte au citron, Paris-Brest, Religieuse…) de chez La Cloche
  • Boire un verre entre amis au SouthernCross, au Rogue & Vagabond, au Basque ou au Laundry
  • Faire mon marché le dimanche matin sur le waterfront
  • Flâner dans Cuba Street et découvrir de jolies boutiques
  • Me balader au Jardin Botanique et prendre le Cable Car
  • Découvrir les bonnes tables de Welly et savourer un délicieux boeuf Wellington au Tasting Room, un excellent Chicken Korma sur Kent Terrace ou une pizza à tomber chez Pomodoro
  • Explorer petit à petit, en prenant mon temps, les salles du superbe Musée Te Papa

6 Réponses à “Nouvelle-Zélande – Confidences Wellingtonniennes

  • Des photos sous la pluie et en plein vent !! Malgré cela ça donne très envie de « rencontrer » cette petite capitale.
    Il a l’air de faire bon vivre là-bas, profite bien !

    • Hello Audrey,
      Merci beaucoup pour ton petit mot, j’espère que tout roule dans la belle ville de Lyon 🙂 Tu n’as pas prévu un petit voyage dans le coin pour 2017 histoire que je te fasse découvrir cette belle ville ?

  • Malgré les quelques tracas, tu as l’air de t’y plaire et c’est le principal. Contente de lire tes impressions, tes bouts de vie, là-bas, à l’autre bout du monde. octobre ? C’est dingue comme le temps passe vite … Profites de ton expérience à fond en tout cas <3

    • Hello la miss,
      Merci beaucoup pour ton comm’ 😉 Depuis Octobre oui ! C’est fou comme le temps passe vite… J’ai hâte de partir découvrir le pays et d’explorer les deux îles…

  • Wellington a l’air d’être un vrai petit paradis !! Mais c’est vrai que c’est à l’autre bout du monde (ou c’est la France qui est à l’autre bout du monde pour toi) et que c’est difficile de s’imaginer le décalage qu’il peut y avoir avec la France ! En tout cas, je rêverais de vivre dans une ville comme celle-ci 🙂

    • Hello Marie,
      Merci beaucoup pour ton petit mot !
      Oui c’est une ville vraiment chouette ! J’espère qu’un jour tu aura la chance de pouvoir la découvrir 🙂

Laissez moi un petit mot

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *