Un weekend de fête à Lyon !

Il y a quelques semaines, peu avant de partir pour la Nouvelle-Zélande, je recevais dans ma boite mail une belle invitation dans laquelle on me proposait de venir passer 2 jours à Lyon et d’assister au célèbre Défilé de la Biennale de la Danse. Une chouette occasion pour moi de retrouver Lyon, une ville que j’adore et dans laquelle j’ai fait une grande partie de mes études. Bizarrement et pour je ne sais quelle raison, durant ces années passées à étudier dans la cité des Gones, je n’ai jamais assisté au Défilé de la Biennale… Une honte pour la lyonnaise d’adoption que j’étais alors !
Bref, il aura fallu attendre 2016 pour qu’enfin j’assiste à ce spectacle chorégraphique et musical haut en couleurs !

biennale_2

La Biennale, c’est tous les 2 ans et c’est LE rendez-vous international de tous les amateurs de la création chorégraphique contemporaine. Cette année, ce ne sont pas moins de 43 spectacles, 23 créations qui étaient programmés dans les salles de Lyon et de sa métropole, offrant ainsi au public, néophyte ou amateur éclairé, une belle palette d’œuvres chorégraphiques et un regard sur cette création contemporaine en ébullition. La Biennale c’est aussi l’occasion d’assister à des débats et des conférences avec des artistes, de prendre des cours de danse mais c’est surtout l’occasion de découvrir la danse sous toutes ses formes avec des créations tantôt ludiques, minimalistes, graphiques, classiques ou politiques..

Pour célébrer le début de chaque édition, un grand Défilé est organisé dans la ville et plus de 4500 personnes défilent en dansant joyeusement dans les rues de Lyon. Cette année grand changement. A cause des événements tragiques qui ont marqué la France ces derniers mois et pour des raisons de sécurité plus qu’évidentes, les organisateurs de la Biennale ont préféré revoir le parcours du Défilé plutôt que de l’annuler et c’est donc au Stade de Gerland qu’a eu lieu le grand Défilé de la Biennale 2016 ! Là aussi, une grande première pour moi qui n’avais jamais mis les pieds dans le célèbre stade lyonnais

lyon-biennale-1-2a

lyon-biennale-1-5a

lyon-biennale-1-8a

lyon-biennale-1a

lyon-biennale-1-9a

Cette année, le Défilé avait pour thème ‘Ensemble’. Résolument placé sous le signe du partage et du rassemblement, le Défilé était festif, entraînant et haut en couleurs ! Des gradins, on ressentait la ferveur et l’énergie de tous ces danseurs venus des quatre coins de la ville, de la région et parfois même de beaucoup plus loin.
Manque de chance pour le public, les danseurs, les artistes et les organisateurs, la météo ne se montra pas tellement coopérative et la pluie ne cessa pas de tomber durant tout le spectacle… Moi qui me réjouissait à l’idée de pouvoir enfin assister à un spectacle de Yoann Bourgeois qui devait clôturer le Défilé (si vous ne connaissez pas, filez donc regarder cette petite vidéo), l’annonce de la décision d’annuler son spectacle à cause de la pluie ruina mes derniers espoirs…
Désespoir vite oublié puisqu’à la fin du Défilé, surprise ! Danseurs et musiciens laissèrent s’envoler dans le ciel des milliers de ballons multicolores. De quoi vite redonner le sourire 🙂

lyon-biennale-1-56a

lyon-biennale-1-42a

lyon-biennale-1-31a

lyon-biennale-1-34a

lyon-biennale-1-62a

 

PETIT CARNET D’ADRESSES

Où dormir ?

  Novotel Lyon Confluence

Ma nuit au Novotel Lyon Confluence fût une belle étape dans mon petit weekend lyonnais. Situé à seulement quelques stations de tramway du stade de Gerland, dans un quartier en plein essor, dynamique et moderne, le Novotel Lyon Confluence est une halte idéale pour les voyageurs en quête de confort et à la recherche d’un hôtel proche de toutes commodités.
Ma chambre était spacieuse, le lit très confortable et je disposais d’un espace bureau pour pouvoir travailler tranquillement avec vue sur la colline de Fourvière et les toits de Lyon. Je pouvais aussi profiter de toutes les boissons du mini-bar et j’avais également une machine à café Nespresso à disposition si je le voulais. Côté salle de bain, il y avait une grande baignoire-douche, des produits de toilettes issus du commerce équitable et de grandes serviettes de bain moelleuses à souhait. Quant au petit-déjeuner, il y avait le choix ! Du sucré, du salé, du chaud, du froid, des boissons chaudes ou des jus de fruits frais, tout pour bien démarrer la journée de manière saine et équilibrée.
Pour ce qui est du confort, de l’espace, de l’accueil, du service et du professionnalisme des employés du Novotel Lyon Confluence, tout était top. Les prix sont tout à fait corrects pour un hôtel de cette catégorie et je n’hésiterais pas à y revenir

lyon-novotel-1-4a

lyon-novotel-1a

Novotel Lyon Confluence
3 Rue Paul Montrochet
69002 Lyon
France

Tarifs : À partir de 92 la nuit

Un peu de culture

Non loin du Novotel Lyon Confluence, le superbe et tout jeune Musée des Confluences est une étape culturelle immanquable à Lyon. Ouvert en 2014, le Musée d’histoire naturelle, d’anthropologie, des sociétés et des civilisations de Lyon est un petit bijou d’architecture. Avec ces lignes très design, aux confluences du Rhône et de la Saône, il détonne dans le paysage lyonnais, attire tous les regards et suscite la curiosité.
Le Musée dispose de collections permanentes très riches, propose des expositions variées et de qualité ce qui rend la visite très agréable. Il affiche clairement sa volonté de rendre ses collections accessibles à tous, petits et grands, et met l’accent sur des installations artistiques et pédagogiques de qualité dans lesquelles les pièces présentées sont très bien mises en scène. Si vous passez par là, ne manquez pas le cabinet de curiosités, un véritable voyage dans le temps et à travers le monde; une expérience immersive enrichissante et très intéressante

confluences1a

confluences7a

Musée des Confluences
86 Quai Perrache
69002 Lyon

Horaires
du mardi au vendredi de 11h à 19h
samedi et dimanche de 10h à 19h
jeudi nocturne jusqu’à 22h

Tarifs et gratuité

  • Plein tarif : 9€
  • Tarif réduit : 6€
  • Tarif pour tous à partir de 17h00 : 6€
  • Tarif 18 – 25 ans : 5€

 

Autres visites culturelles lyonnaises
Institut Lumière
La Sucrière
MAC Lyon
Musée miniature et cinéma
Musée Gadagne

Pour les gourmands

Notre maison

Le vrai bouchon comme on se l’imagine et la vraie cuisine lyonnaise authentique comme on l’aime. L’accueil est convivial, le service est top et la cuisine est un délice pour les papilles. Ici, c’est la fête aux grattons, aux terrines, aux andouillettes et la tarte à la praline !

Notre Maison
2, rue de Gadagne
Lyon 69005

 

Les Brasseries de Paul Bocuse

Les brasseries des quatre points cardinaux de Paul Bocuse, Le Nord, L’Est, Le Sud, L’Ouest, offrent une excellente cuisine de qualité. Les plats sont toujours bien présentés, les cuisines sont ouvertes sur les salles et le service est efficace. Le seul bémol, c’est que ces brasseries sont tellement bien qu’il y a beaucoup de monde et donc beaucoup de bruit

Brasserie L’Est
14, Place Jules Ferry
69006 Lyon

Brasserie Le Sud
11 Place Antonin Poncet
69002 Lyon

 

Burger & Wine

Ce restaurant porte très bien son nom puisqu’on y déguste de délicieux burgers et des frites maison accompagnés de bons vins. Le chef revisite la recette des burgers traditionnels en y ajoutant une petite touche d’originalité comme un bon morceau de Saint-Marcellin ou du foie gras.

Burger & Wine
14, quai A. Riboud
Lyon 69002

 

  Comptoir des douceurs

Ici, miels et confitures de qualité sont sélectionnés avec le plus grand soin par le propriétaire des lieux. Si je devais vous donnez un conseil, allez-y pour savourer le brunch du weekend ! Les assiettes, copieuses, sont composés de produits frais et délicieux…

Comptoir des Douceurs
44, rue Franklin
Lyon 69002

 

 Slake Coffee House

Une bonne ambiance, une déco hyper sympa et un excellent café (j’adore leur Latte), de délicieuses pâtisseries maison, que dire de plus ? Ah oui, et une équipe dynamique et sympathique qui a toujours le sourire !

Slake Coffee house
9 Rue de l’Ancienne Préfecture
69002 Lyon

 


Cette escapade lyonnaise est le fruit d’un partenariat avec IProspect et Novotel Lyon Confluence – AccorHotels. Je reste néanmoins totalement libre dans mes choix éditoriaux.

Laissez moi un petit mot

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *