France | Ambiance Grand-Nord dans le Vercors

Cela faisait un certain temps que je souhaitais me former aux techniques propres aux expéditions polaires. Mes lectures des expéditions de Paul-Emile Victor ou de Jean-Louis Etienne avaient depuis déjà quelques temps aiguisé ma curiosité pour les grands espaces glacés.
La proximité des hauts plateaux du Vercors à quelques heures à peine de Lyon m’a permis de suivre un stage de quelques jours aux côté de Damien Parisse, d’Expérience Pulka pour un stage de formation « Grand Nord ».

Il faut dire que la région du Vercors se prête particulièrement bien à ce type de stage. Les hauts-plateaux désertiques permettent de retrouver des conditions proches de celles que l’on rencontre sous de plus hautes latitudes. Cette randonnée de plusieurs jours est l’occasion de se former à des techniques spécifiques et de se préparer pour de futures expéditions en milieu polaire.

Ce fut pour moi une vrai découverte du Vercors. Après un rapide trajet en train jusque Valence et un bus jusqu’à Die, je rejoins l’auberge de Combeau, point de départ de notre expédition.

L’introduction le premier soir se fait autour d’un bon repas à l’auberge. Confort rustique mais table accueillante et emplacement exceptionnel, les falaises spectaculaires trônant au dessus du vallon, protègent les hauts plateaux. Gilles, le patron de l’auberge, n’a ni site internet ni adresse mail, juste un téléphone.

Chacun explique ses motivations qui l’ont poussé à suivre ce stage. Certains préparent des expéditions au Groenland, au Spitzberg, ou le long de la Kungsleden, la voie royale, dans le grand nord suédois.
Damien nous donne déjà les premiers conseils quant à la gestion du froid, comme apprendre à doser l’intensité de nos efforts et à ajuster nos vêtements pour être toujours « confortablement froid », car comme dit l’adage « si tu transpires, tu gèles ».

Nous mettrons tout cela en pratique dès le lendemain matin puisque il faudra un certain temps pour organiser les pulkas et partir en direction des hauts plateaux.

D’un point de vue technique, l’objectif du stage est de devenir autonome et de savoir préparer le matériel nécessaire aux expéditions polaires. Pour cela, tout au long de la journée, nous procédons à de petits ateliers thématiques durant lesquels Damien nous explique les différentes techniques spécifiques au bivouac hivernal et à la randonnée en milieu enneigé. Nous apprenons à choisir le bois pour le bivouac (en dehors de la réserve naturelle bien sûr) et à creuser une tranchée dans la neige pour faire passer les pulkas sur des pentes bien trop raides. Damien nous explique également les bases de la nivologie et de la lecture du terrain, ce qui n’est pas chose facile quand le sol et le ciel sont de la même couleur et se confondent au loin.

En fin d’après-midi, le camp est monté. On apprend à choisir le bon endroit, à monter la tente messe et les tentes d’expédition. Les pelles à neiges sont nos nouvelles amies pour préparer le bivouac pour la nuit. Chacun d’entre nous prend peu à peu conscience de l’importance de bien répartir les rôles au sein de l’équipe.

Les repas sont préparés autour du poêle à bois. Au menu, soupe chaude et pâtés végétaux aux différents assaisonnements (tomate, ail des ours). Un vrai régal et cela résiste bien au froid. Sans oublier le traditionnel saucisson pour les puristes ! L’ambiance est conviviale et autour du feu, les récits d’exploration et le partage d’astuces pour nos prochaines aventures viennent rythmer la soirée.

Le coucher de soleil est de toute beauté. Des nuages en nombre suffisant viennent retenir cette lumière dorée si intense. La nuit tombée, les étoiles sont de sortie et il ne manque que les aurores pour se croire au delà du cercle polaire. Une fois dans les tentes, on se glisse dans les duvets grand froid qui tiennent bien chaud et le sommeil vient alors rapidement.

La nuit fut confortable. Qui l’aurait cru parce que le vent s’est déchainé tout la nuit dehors !

Le stage se poursuit au pied du mont Aiguille. Nous explorons les environs du bivouac, raquettes aux pieds, et profitons des vues magnifiques sur ce désert glacé. Les corps se réhabituent au froid et peu à peu nous reprenons goût à ces conditions extrêmes.

Malheureusement, après ces quelques jours en pleine nature et au milieu de ces paysages glacés, il est temps de redescendre. Le démontage du bivouac est là encore l’occasion pour Damien de partager son expérience et ses conseils, lors du chargement des pulkas avec du matériel mouillé.

Nous repassons le col du Creuson et redescendons par la vallée de Combeau. Gérer les pulkas en descente est une autre affaire. Nous devons parfois les laisser glisser devant nous, afin de ne pas être entraîner par leurs poids.

Nous voilà de retour à l’auberge. Alors que la pluie commence à tomber, la remise en condition du matériel est laborieuse. La pluie est définitivement un point important à prendre en compte pour de futures expéditions !

C’est très heureux et autour d’une bonne bière que nous finissons le stage. Le contrat est parfaitement rempli, nous avons tous pu apprendre de nouvelles techniques et tester certains matériels afin d’acquérir une réelle autonomie.

En conclusion, que vous soyez en partance pour le Spitzberg ou juste pour découvrir un paysage sauvage aux portes de Lyon, je vous le recommande vivement. Damien, saura vous transmettre ce goût des grands espaces. Nous sommes d’ailleurs rester en contact depuis !

Expérience Pulka
Damien Parisse
Accompagnateur en Montagne, spécialiste des grands espaces, du Sahara aux steppes russes en passant le Vercors
110 Le Poyet 38350 La Valette
damien@experience-pulka.fr
+33 (0)6 51 39 70 55
https://www.experience-pulka.fr/

Auberge de Combeau
Altitude: 1370m, Longitude: 5.56706, Latitude: 44.7655 (WGS84)
Vallon de Combeau
26410 – Treschenu Creyers
Contacter Gilles au +33 (0)4 75 21 12 63
Ouvert toute l’année. Au départ du village de Bénévise, prendre la route qui mène au vallon de Combeau. Cette route est déneigé l’hiver.
Capacité d’accueil: 18 – 3 dortoirs de six places
Tarifs (2019) : Demi-Pension : 42 €

Vous avez aimé cet article ? Épinglez-le sur Pinterest !

Une réponse à “France | Ambiance Grand-Nord dans le Vercors

  • j’aimerai bien faire ce genre de stage pour l’alpinisme moi 🙂
    En tout cas je note qu’il faut vraiment que j’aille ENFIN du côté du Vercors
    Faites attention à vous xx

Laissez moi un petit mot

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.